/news/coronavirus
Navigation

Des infirmières terminent leur congé de maternité sans garderie

Coup d'oeil sur cet article

Des infirmières de la Mauricie ignorent comment elles pourront retourner au travail dans les prochains mois, tandis qu'elles sont plus importantes que jamais, car elles ignorent qui pourra garder leurs bébés.

«J'ai étudié pour travailler aux soins intensifs, pour être infirmière, pas pour rester à la maison nécessairement», a laissé tomber Élise Renaud, une infirmière qui appréhende son retour au travail, lors d'une entrevue accordée à TVA Nouvelles.

À trois mois de son retour au travail, elle ignore si elle aura une garderie pour sa petite Alexis. Elle en avait trouvée une, mais la propriétaire a fermé ses portes au mois de novembre.

Pour sa part, Evelyne Renaud vient de retourner au travail et la seule solution qu'elle a trouvée, c'est de travailler la fin de semaine pour que son conjoint puisse s'occuper de ses enfants.

Elle aussi travaille aux soins intensifs, entre autres à l'unité COVID. «On fait beaucoup d'heures, c'est sous pression et, en ce moment, j'ai à me soucier d'où je vais mettre mes enfants», a-t-elle dit.

Pour Catherine Villemure, le retour au travail en janvier ne sera qu'à temps partiel, selon ce qu'une Halte-garderie pourra lui offrir. Elle pense à toutes les femmes qui auront de la difficulté à retourner sur le marché du travail.

«Je trouve que c'est complètement affreux en 2020 de se retrouver devant ça. On recule 30 ans en arrière», a-t-elle déploré.

Le nombre de garderies en milieu familial est en baisse en Mauricie. Il y en a 332 aujourd'hui, contre 515 il y a cinq ans à peine. Cela représente une baisse de plus de 1 000 places.

Au moins, le nombre de places en centres de la petite enfance dans la région reste stable, autour de 3 000 par année.

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres