/entertainment/music
Navigation

Damien Robitaille, nouvelle vedette des réseaux sociaux

Damien Robitaille, nouvelle vedette des réseaux sociaux
Capture d'écran

Coup d'oeil sur cet article

Privé de la tournée qu’il attendait depuis deux ans, Damien Robitaille aurait pu se laisser abattre pendant le confinement. Il a plutôt choisi de se retrousser les manches et de faire ce qu’il aime le plus : de la musique, mais d’une toute nouvelle façon. 

Depuis le mois d’avril, il a produit seul des dizaines de vidéos de reprises de chansons qui lui ont permis de devenir une véritable vedette sur les réseaux sociaux.

Tout a commencé lorsque l’auteur-compositeur-interprète et multi-instrumentiste était en tournée en Europe. Ce rêve qu’il caressait depuis longtemps a été soudainement interrompu.

«Au mois de mars, j’étais en France en tournée, ça faisait deux ans que j’attendais cette tournée! La pandémie est arrivée, j’ai dû rentrer au Québec en urgence. Je me suis retrouvé chez nous avec un calendrier vide parce que tout était annulé. Je me suis dit : ‘’j’ai deux choix : Sois que je regarde des films et que je prends du poids, soit je fais de la musique. C’est un peu le mode survie», raconte-t-il en entrevue à l’émission de LCN «Le Québec Matin».

C’est au mois d’avril qu’il a poussé ses premières vidéos ultras originales et bien exécutées sur le réseau social de l’heure TikTok. Si ses débuts ont été modestes, il a réussi à bâtir un bassin de «fans» très important. Plusieurs vidéos dépassent les 10 000 visionnements et sont vues partout sur la planète.

«Au début, il y avait quelques centaines de personnes qui me suivaient, mais là avec le temps, il y a tout un public qui est venu derrière moi. C’est tellement touchant de voir que ça atteint autant de gens, que ç’a un impact sur le moral d’autant de personnes», explique-t-il.

Damien Robitaille pousse aussi ses vidéos sur sa page Facebook et Twitter, où il réussit à rejoindre un public encore plus large. Ses vidéos qui mettent de l’avant son talent indéniable le montrent jouant de plusieurs instruments et créant des reprises de chansons connues.

Rien n’est à son épreuve : il manie le piano et la batterie simultanément, auxquels il ajoute aussi de la guitare et même du violon.

Damien Robitaille, nouvelle vedette des réseaux sociaux
Capture d'écran

Des heures de travail

Si la magie peut opérer et conquérir le cœur de milliers de personnes, c’est parce qu’il y met énormément de travail. Une seule vidéo peut lui demander au minimum huit heures de travail.

«Je fais des nuits blanches, parfois jusqu’à 8 h du matin! Il faut apprendre la "toune", la pratiquer, apprendre les paroles. C’est difficile parce que j’apprends la chanson le jour même. Il y a les habits, les éclairages, les caméras, et après... le montage!», affirme avec passion le musicien à LCN.

«Je suis devenu un studio de télévision à moi tout seul!», rigole-t-il.

Cette routine est devenue une forme de thérapie lui permettant de combattre la solitude, mais l’a également aidé autrement.

«Ça m’a apporté pas mal de contrats, de spectacles web. Je suis aussi porte-parole pour le festival Noël dans le parc à partir du 18 décembre. Ce sont toutes des petites choses qui font que j’ai un petit revenu qui rentre.»

Au-delà du revenu, il voit cette expérience comme un investissement pour aller chercher de nouveaux «fans».

«En tout cas, ç’a réussi, c’est fou! Je suis rendu à 4 millions de "views" juste sur Twitter!» Il raconte aussi avoir eu des échos de nouveaux fans jusqu’en Nouvelle-Zélande.

Jeudi matin, le premier ministre Legault a souligné l'importance de son travail pendant la pandémie.

«Une chose que j’ai apprise dans le vie, c’est qu’il faut s’adapter continuellement, comme artiste, comme humain. On ne sait jamais ce qu’il va arriver, alors il faut juste être... un caméléon», conclut-il avec une grand sourire.