/en5minutes
Navigation

Un collectif d’artistes revendique les monolithes

Coup d'oeil sur cet article

Le mystère entourant l’apparition des monolithes est-il enfin résolu? 

• À lire aussi: La saga des mystérieux monolithes continue: une troisième structure métallique découverte en Californie

• À lire aussi: États-Unis: le mystérieux monolithe a été démantelé et évacué dans une brouette

• À lire aussi: États-Unis: disparition du mystérieux monolithe de métal dans le désert

Tandis qu’une quatrième sculpture est apparue samedi à Las Vegas, un collectif d’artistes semble avoir revendiqué le phénomène sur son compte Instagram.

À tout le moins, le groupe The Most Famous Artist a fait de nombreuses publications à ce sujet tout au long de la journée, vendredi.

D’abord, le groupe a publié une photo d’un des monolithes avec comme description: «monolith-at-a-service.com». L’URL mène tout droit sur une page du site du groupe où il est possible de commander une sculpture... pour la modique somme de 45 000$.

Ces dernières y sont décrites comme suit: «dimensions authentiques et matériaux de qualité muséale, 10 pieds de haut, livraison et installation inclues, certificat d’authenticité, signée et datée "The Most Famous Artists 2020’"». On y ajoute que la livraison peut prendre de 4 à 6 semaines.

Toujours vendredi, le collectif d’artistes a publié des photos d’articles de divers médias –  dont Mashable, Fox News et Artnet. S’en est suivi une autre publication d'un autre monolithe, celui-ci dans le parc national Joshua Tree, avec comme description: «UN AUTRE monolithe à l’extérieur de Joshua Tree. Ça en fait 4. Qu’est-ce que ça peut bien vouloir dire?»

En fin de journée, en guise de preuve, une dernière photo mettait en vedette un artiste masqué qui travaillait sur l’une des pièces, tout en se moquant des théories avançant que des extraterrestres sont derrière le phénomène.

En réponse à des commentaires sur Instagram qui demandaient au collectif s’il était derrière l’apparition mystérieuse des monolithes, le groupe a répondu: «si par moi, vous voulez dire nous, alors oui», rapporte le New York Post.

En entrevue avec Mashable, le fondateur du collectif Matty Mo dit ne pas avoir tweeté une photo du monolithe apparu en Roumanie parce qu’il «n’avait que 3 espaces pour des photos sur mon site».

L’artiste est notamment populaire pour avoir transformé les mythiques lettres «HOLLYWOOD» en Californie. Il était parvenu à écrire «HOLLYWEED».

Mais Matty Mo a refusé de «confirmer ou d'infirmer le fait qu’il revendiquait les monolithes, et n’a pas non plus offert plus de preuves», indique Mashable.

«Je ne peux pas dire grand-chose à cause de la légalité de l’installation originale», s’est contenté de dire l’artiste à Mashable.

«Je peux dire que nous sommes bien connus pour ce genre de cascades et pour le moment, nous proposons des objets d'art authentiques sur ‘monoliths-as-a-service’’. Je ne peux pas publier d’images supplémentaires pour le moment, mais je peux vous en promettre plus dans les jours et semaines à venir», a ajouté Matty Mo.