/weekend
Navigation

Immensité et vertige à Cap Hope

Péninsule de Quaqtaq, Baie d’Ungava, 61°4’37.998’’ N 69°33’39’’ W

Coup d'oeil sur cet article

Un regard qui se perd dans l’horizon, rattrapé par une émotion montante à couper le souffle, attend l’humain qui s’intéresse à l’immensité. Un désert de neige. Une mer fouettée par les vents de l’Arctique. Des falaises gigantesques surplombant l’océan gelé. Des icebergs à la dérive. Et enfin, l’immensité, c’est aussi la voûte céleste chapeautant l’univers. C’est comme ça que je me suis senti les deux pieds au sommet de la falaise au bout de la péninsule de Quaqtaq. Lors de mon dernier soir dans la région, mon guide Inuit Adamie m’a proposé une sortie en motoneige. « Je vais t’amener à mon endroit préféré, là où tous les problèmes se règlent l’instant d’un coucher de soleil. » Nous avons passé la soirée assis côte à côte et en silence. Les yeux rivés sur l’infini arctique. Au loin, les bélugas reprenaient leur souffle dans la baie d’Ungava. Adamie avait raison... Cet endroit nous fait oublier les tracas de la vie. Ils doivent se perdre dans l’immensité de ces lieux plus grands que nature ! 


Appareil : DJI Mavic Pro 2

Objectif : Hasselblad 24mm

Exposition : 1/160s à f/8

ISO : 160