/weekend
Navigation

Le temps des Fêtes en pandémie, pas un cadeau

Christmas online holiday remote celebration X mas new year in lockdown coronavirus quarantine covid 19 new normal, social distance, remote communication, stay home vocation, Christmas party online
Photo Adobe Stock

Coup d'oeil sur cet article

Des millions de Québécois ont appris cette semaine qu’ils ne pourront pas se rassembler pour célébrer Noël, alors que l’an dernier à pareille date, nous étions tous emportés par le tourbillon des Fêtes. Les soirées de bureau, les restaurants bondés, la musique, tout nous ramenait, pour le meilleur et pour le pire, à ces réjouissances. Plusieurs d’entre nous vivaient dans le plaisir de l’anticipation et de la planification des vacances du temps des Fêtes, mais à l’heure de la COVID-19, nous voilà devant un gros casse-tête. 

Ce virus nous dérobe une grande partie de ce plaisir, et sa présence nous force, de même que les autorités politiques et sanitaires, à jongler avec différents scénarios sur lesquels nous avons peu de contrôle. 

Nous tentons de nous y retrouver, et de planifier nos vacances dans un contexte difficilement prévisible.  

En sachant que ces fêtes ne ressembleront à aucune autre, c’est l’occasion d’être créatifs et de penser à d’autres façons de célébrer et de s’occuper autrement que les traditionnelles soirées pyjama passées devant la télé ou la grasse matinée... Des vacances, plusieurs en auront, car les écoles seront fermées et plusieurs milieux de travail aussi. Mais c’est de la COVID-19 qu’on prendrait volontiers congé ! Alors qu’elle s’est invitée du jour au lendemain dans nos vies, ne sous-estimons pas ce qu’elle a exigé de nous depuis des mois.

Le défi du changement 

Les rituels et les traditions sont d’une importance vitale parce qu’ils représentent la stabilité dans un monde en constante évolution, mais ils doivent aussi pouvoir évoluer avec le temps, d’autant plus en temps de pandémie. D’où l’importance d’être à la fois souple, imaginatif, et ne pas céder à la pression de la perfor-mance durant ces vacances, celle où tout doit être parfait, des cadeaux aux décorations. La COVID-19 impose un autre rythme et un autre programme. 

Pendant ces vacances, où l’on fait souvent tout pour faire plaisir aux autres, pourquoi ne pas en profiter pour prendre du temps pour soi, pour ralentir ? 

Rangeons les cahiers d’école (pour les enfants) et fermons l’ordinateur (pour les adultes en télétravail) : le retour en classe s’effectuera bien assez vite. 

D’ici là, on peut profiter de ces moments de répit pour imaginer des jeux et pour enfin faire ce dont on a envie, sans culpabilité. 

On peut être créatif malgré le confinement, que ce soit au sous-sol (en faisant du camping intérieur à la lampe de poche), dans la cour arrière (pour un concours de sculptures sur glace), ou dans la cuisine (en explorant de nouvelles recettes, peut-être un peu plus coûteuses que d’habitude, s’il y a moins de convives). 

Pourquoi ne pas organiser une bataille amicale de boules de neige avec vos voisins pendant une belle journée d’hiver, question de redonner vie à nos quartiers malgré la distance ? 

Avec les autres, autrement

L’organisation de vacances réussies, particulièrement en famille, ne peut se faire sans la contribution des enfants. Pensez aussi à vos adolescents qui ne voient plus leurs amis autant qu’avant. 

Ces discussions à bâtons rompus, à l’heure du souper par exemple, feront comprendre que des Fêtes en temps de restrictions peuvent, comme au printemps dernier, être l’occasion de découvrir de nouveaux plaisirs, de nouveaux rituels. Et offrir une chance unique d’être attentifs aux autres, mais pas de la même façon. 

Même si les vacances des Fêtes se dérouleront dans un cadre complètement différent des années antérieures, cela ne signifie pas nécessairement des réjouissances moins... réjouissantes. Il faut tâcher de se concentrer sur le « ici et maintenant » afin de profiter de ces moments. 

Oui, ces vacances des Fêtes seront confinées, moins festives, mais elles ne devraient pas exclure la créativité et la fraternité, de même qu’une bonne dose de repos après une année si éprouvante. 

Où serons-nous l’an prochain à pareille date ? On peut sûrement rêver à nos prochaines vacances, à notre prochain resto, à notre prochain voyage ou party de famille... Car oui, d’autres sont à l’horizon, et à planifier !