/opinion/columnists
Navigation

Les bâtisseurs rêveurs au grand cœur

Coup d'oeil sur cet article

Nous sommes fiers de la santé universelle et de l’éducation accessible. Pourtant, le système de santé est mal en point et le système d’éducation est chez le réparateur. Au fond, nous sommes donc fiers d’un rêve bien ancré dans nos esprits de services publics idéaux offerts à tous.

• À lire aussi: Sondage: baromètre des réalisations dont nous sommes le plus fiers

• À lire aussi: 52 baromètres des Québécois

Notre rêve est nourri par ce souci d’égalité si québécois. Quel idéalisme ! Minimiser ce qui tourne carré, pour maintenir que les fondements de nos systèmes publics demeurent source de fierté.  

Pourtant, nous les critiquons intensément ces réseaux que sont la santé et l’éducation. Qui aime bien châtie bien ! Le proverbe s’applique à nos fiertés. Le Québécois au grand cœur veut que l’État soit là pour prendre soin de chacun.

Bâtisseurs

Le Québécois est un rêveur, mais aussi un bâtisseur. La plupart des 25 objets de fierté furent des réalisations du dernier demi-siècle. Hydro-Québec, c’est l’image des barrages parmi les plus imposants de la planète. Nos entreprises, nos succès culturels, notre Caisse de dépôt, nos universités, nous vibrons à l’idée de les avoir construits de toutes pièces.

Dans l’ordre, tout ce qui est gouvernemental passe en premier. Ce qui est privé vient après. Ce sondage nous rappelle que lors de la Révolution tranquille, l’État a remplacé la religion comme colonne vertébrale de la société.

Fiers de notre identité

Évidemment, un peuple minoritaire porte bien haut le flambeau de son identité. La loi 101 arrive en haut de la liste. Or, elle aussi s’en va bientôt chez le réparateur pour corriger des années de négligence. Ici encore, nous sommes fiers du rêve que nous portons concernant le français, plus que du portrait linguistique actuel.

En matière d’identité, la loi 21 sur la laïcité constitue le seul élément du tableau plus récent, le seul identifiable au dernier quart de siècle.

Dès qu’on sonde l’identité québécoise, les résultats reflètent aussi notre côté canadien. Dois-je préciser que l’idée du système de santé gratuit et universel est d’abord un projet canadien...