/world
Navigation

L’ONU proclame le 27 décembre « Journée internationale de la préparation aux épidémies »

Drapeau Nations Unies

Coup d'oeil sur cet article

NATIONS UNIES | L’Assemblée générale de l’ONU a adopté lundi une résolution faisant du 27 décembre la « Journée internationale de la préparation aux épidémies », alors que la propagation de la COVID-19 a mis en évidence une absence d’anticipation en la matière. 

Le texte « invite tous les États membres, les entités des Nations unies et les autres organisations mondiales, régionales et sous-régionales, le secteur privé et la société civile, y compris les organisations non gouvernementales (...) à célébrer chaque année la Journée internationale de la préparation aux épidémies ».

La résolution encourage les 193 pays membres des Nations unies à organiser « des activités d’information et de sensibilisation, afin de souligner l’importance de la prévention des épidémies, de la préparation et de la conclusion de partenariats pour y faire face ».

Elle demande aussi à l’Organisation mondiale de la santé, critiquée par les États-Unis pour sa gestion de la pandémie et son manque de transparence, « à concourir à la célébration » de cette Journée internationale.

Le texte, qui n’a pas de valeur contraignante, a été coproposé par le Cambodge, le Canada, l’Espagne, la Palestine, la Guinée équatoriale, le Nicaragua, le Niger, le Qatar, la Corée du Sud, Saint-Vincent-et-les Grenadines, le Sénégal, Singapour, le Tadjikistan et le Vietnam.

Depuis fin décembre, la pandémie de COVID-19 a fait plus de 1,53 million de morts dans le monde, selon un bilan établi lundi par l’AFP. Quelque 67 millions de cas ont été officiellement comptabilisés, dont plus de 42,6 millions sont guéris.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.