/news/coronavirus
Navigation

Opération vaccination au Québec: des vaccins la semaine prochaine

Ils seront d’abord distribués en CHSLD, où la pandémie a fait le plus de victimes

Coup d'oeil sur cet article

Les premiers vaccins de Pfizer/BioNTech devraient arriver au Québec dès la semaine prochaine et laissent entrevoir le début de la fin de la pandémie. Mais, entre-temps, la situation dégénère dans les hôpitaux et les Québécois sont appelés à redoubler d’efforts pour freiner la propagation.

• À lire aussi: 249 000 doses d'un vaccin contre la COVID-19 d'ici à la fin décembre

• À lire aussi: Le début d’une campagne de vaccination historique

• À lire aussi: COVID-19 au Québec: 1577 cas supplémentaires, 22 nouveaux décès et forte hausse des hospitalisations

Les gouvernements Trudeau et Legault ont fait naître une lueur d’espoir dans le combat contre la COVID-19, lundi, en annonçant que de 22 000 à 28 000 Québécois seront vaccinés d’ici le 4 janvier.

Les 2000 premières personnes pourraient même être immunisées dès la semaine prochaine, si Santé Canada approuve le vaccin de Pfizer/BioNTech d’ici là.

Les premières doses seront acheminées en CHSLD, où le Québec a déploré la majeure partie des décès au printemps dernier. Cette approche aura également l’avantage de faciliter la distribution délicate du produit, qui doit être conservé à –70 °C.

L’annonce de lundi arrive à point nommé, car le Québec connaît une nouvelle flambée des infections à la COVID-19 qui inquiète, si bien que des experts proposent de fermer l’économie du Québec pendant la période des Fêtes afin de relâcher la pression sur le réseau de la santé.      

  • Écoutez le gériatre et ex-ministre de la Santé Réjean Hébert sur le vieillissement de la population et la vaccination des personnes âgées:   

Délestage des chirurgies

Mais le ministre de la Santé, Christian Dubé, rejette l’idée pour le moment. La CNESST et la Sécurité publique seront plutôt appelées à mieux faire respecter les mesures sanitaires, au travail et ailleurs.

« Il faudrait d’abord s’assurer que les règles qui sont en place soient suivies », a déclaré M. Dubé en conférence de presse à Montréal, notant un certain « relâchement » dans la population.

En attendant, la hausse des cas fait mal : le gouvernement Legault a dû ordonner à nouveau un délestage des opérations chirurgicales dans les hôpitaux du Québec pour accueillir plus de patients COVID.

Le ministre de la Santé, Christian Dubé, a affirmé lundi que le Québec est prêt à commencer l’opération de vaccination dès la semaine prochaine.
Capture d’écran, TVA Nouvelles
Le ministre de la Santé, Christian Dubé, a affirmé lundi que le Québec est prêt à commencer l’opération de vaccination dès la semaine prochaine.
  • Écoutez l'entrevue de Pierre Nantel avec Paul Brunet, PDG du Conseil pour la protection des malades, sur QUB radio: 

Ordre de priorités

C’est pour juguler les éclosions en CHSLD que Québec distribuera les premières doses à ses quelque 40 000 résidents, et pratiquement autant de membres du personnel soignant, au fur et à mesure que les divers fabricants les rendront disponibles.

Lors d’un breffage technique lundi, la Santé publique a affirmé s’attendre à ce que cette approche ait rapidement un impact significatif en ciblant les personnes les plus vulnérables.

Ensuite, Québec veut immuniser les 325 000 travailleurs du réseau de la santé, puis les 136 000 personnes vivant en résidence pour aînés, jugés moins à risque.

Les résidents des communautés éloignées suivront, puis les personnes âgées par groupes d’âge décroissants.

Le gouvernement Legault espère immuniser ainsi environ 700 000 personnes d’ici le 31 mars prochain, puis compléter cette campagne de vaccination historique quelque part à l’automne prochain.

Prudence

Malgré ces bonnes nouvelles, le ministre Dubé a rappelé que les prochains mois demeurent critiques. Il enjoint aux Québécois de ne pas avoir « un faux sentiment de sécurité ».

Le vaccin « ne guérit pas la COVID », a-t-il rappelé. La hausse des cas actuelle signifie malheureusement de nombreuses hospitalisations et des décès à venir.

« Ce que j’aimerais, c’est que l’on continue à faire les sacrifices qu’on doit faire pour se rendre jusqu’à la vaccination, jusqu’à ce qu’une bonne proportion des Québécois soient vaccinés », a demandé Christian Dubé.

L’opération vaccination en chiffres   

  • Environ 28 000 Québécois seront vaccinés d’ici le 4 janvier.    
  • 700 000 Québécois devraient être immunisés d’ici le 31 mars.   
  • Il s’agit d’environ 8 % de la population du Québec.   
  • 30 nouveaux corps de métier auront la permission de vacciner la population, dont les dentistes, les vétérinaires et les étudiants en médecine.   
  • Ainsi, quelque 6000 travailleurs pourront administrer les vaccins dès la réception des premières doses.    

APPEL À TOUS

Vous avez vaincu la COVID-19? Le Journal est à la recherche de personnes guéries du coronavirus et qui aimeraient témoigner.

Écrivez-nous à jdm-scoop@quebecormedia.com

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.