/news/society
Navigation

Contenu illégal sur Pornhub: le fédéral vise le début 2021 pour légiférer

Coup d'oeil sur cet article

Le fédéral compte déposer au début de l'an prochain son projet de loi pour forcer les sites web comme Pornhub à retirer tout contenu illégal, tel que de la pornographie juvénile, de leur plateforme.

• À lire aussi: Pornographie juvénile: le PLQ veut serrer la vis à PornHub

• À lire aussi: Pornhub aussi dans la mire de Visa

«Nous travaillons activement à la création d'une nouvelle réglementation pour obliger les plateformes en ligne à retirer le contenu illégal. Cela inclut les propos haineux, l'exploitation sexuelle d'enfants ou le contenu violent ou extrémiste», a dit le premier ministre Justin Trudeau durant la période de questions mardi.

Le chef conservateur, Erin O’Toole, a pressé le gouvernement de déclencher une enquête dans la foulée des reportages illustrant à quel point il était facile d’accéder à de la pornographie juvénile sur ce le site XXX Pornhub.

Le ministre du Patrimoine, Steven Guilbeault, a précisé qu'il présenterait un projet de loi «au début de 2021» sur lequel il travaille en consultant depuis des mois des experts, des organisations non gouvernementales et des intervenants de gouvernements étrangers.

«En tant que père de trois filles et en tant que parlementaire, je trouve profondément inhumain [pareil] contenu sur ces plateformes», a-t-il ajouté. Les libéraux de Justin Trudeau avaient déjà signalé leur intention de créer de nouveaux règlements pour les sites web et réseaux sociaux. L'engagement figure dans la lettre de mandat du ministre Guilbeault.

  • Écoutez Michel Dorais, sociologue de la sexualité et professeur titulaire à École de travail social et de criminologie de l’Université Laval

Le ministre canadien de la Sécurité publique, Bill Blair, a pour sa part indiqué, mardi, qu’il avait contacté la Gendarmerie royale du Canada (GRC) pour qu’elle demande au gouvernement du Québec et à la Ville de Montréal s’ils ont besoin d’aide supplémentaire dans leur lutte à l’exploitation sexuelle.

Pornhub appartient à l’entreprise montréalaise Mindgeek. Cette dernière a assuré lundi qu’elle avait des mesures en place pour protéger sa plateforme de tout contenu illégal. On mentionne une vaste équipe de modérateurs dédiés à vérifier chaque mise en ligne, ainsi qu’un système pour repérer, analyser et éradiquer tout contenu illégal faisant appel à l’intelligence artificielle et à des logiciels de reconnaissance des images.

«Toute affirmation voulant que nous permettions du matériel pédophile est irresponsable et absolument fausse. Nous avons une tolérance zéro pour du matériel pédophile. Pornhub est sans équivoque engagée à combattre les contenus pédophiles et a mis en place des politiques à l’avant-garde de l’industrie pour identifier et éliminer du contenu illégal», a-t-on affirmé dans une déclaration envoyée à l’Agence QMI.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.