/news/consumer
Navigation

Fraude alimentaire: haro sur le miel frelaté

Fraude alimentaire: haro sur le miel frelaté
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Plus de 83 000 kg de miel falsifié contenant du sucre ajouté ont été saisis entre avril 2019 et mars 2020, a annoncé l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA), lundi.  

Selon la réglementation en vigueur, le miel ne peut contenir de sucre ajouté pour être vendu sous un label authentique. 

Les analyses ont révélé que 87 % des échantillons de miel ciblés étaient authentiques, contre 78 % au cours de l'exercice précédent.  

Quelque 275 échantillons ont été analysés et effectués sur la base de deux types d’échantillonnage. Un échantillonnage ciblé a été mené par l’agence fédérale qui a recueilli 127 échantillons. 

Le second aspect du contrôle a concerné la surveillance du marché, confiée à un tiers indépendant pour le prélèvement de 148 échantillons de miel chez des détaillants.

Les résultats du contrôle ont montré que sur les 127 échantillons, dont 111 produits importés, au moins 17 n’étaient pas conformes aux normes canadiennes, soit 13,3 %. Parmi ces échantillons insatisfaisants, un seul était d’origine canadienne. 

Concernant la surveillance du marché, l’analyse a ciblé 103 produits canadiens et 45 importés. Les résultats ont révélé que 98 % des cas étaient satisfaisants. Concrètement, seuls trois échantillons, tous importés, ont été déclarés insatisfaisants. 

S'attaquer à la fraude alimentaire, ça va «protéger non seulement les consommateurs contre l'achat de produits délibérément mal étiquetés, mais également les entreprises alimentaires canadiennes, qui doivent faire concurrence à des produits non authentiques», a réagi la ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, Marie-Claude Bibeau, par communiqué.   

«Les résultats les plus récents de l'ACIA font état d'une baisse du nombre des cas de fraude», s’est réjoui de son côté Rod Scarlett, directeur exécutif au Conseil canadien du miel. 

En 2019, le Canada a produit plus de 36 000 tonnes de miel d’une valeur de 173 millions $. Les exportations canadiennes de miel, quant à elles, ont totalisé près de 54 millions $, soit une baisse de 31 % par rapport à 2018. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.