/news/coronavirus
Navigation

Des aînés vaccinés dès la semaine prochaine à Québec

Le CIUSSS est en pleins préparatifs pour lancer un projet pilote dans un CHSLD

Quebec
Photo Stevens LeBlanc Le Centre d’hébergement Saint-Antoine, à Québec, a été ciblé pour faire l’objet d’un projet pilote et offrir la vaccination contre le coronavirus à ses résidents et employés.

Coup d'oeil sur cet article

L’heure est aux préparatifs dans un CHSLD de Québec où les résidents et les travailleurs seront, à moins d’un revirement, parmi les tout premiers de la province à être vaccinés contre le coronavirus.

Un projet pilote prévoit en effet que de précieuses doses du vaccin de Pfizer et de BioNTech contre la COVID-19 seront offertes au Centre d’hébergement Saint-Antoine, dans le quartier de Duberger–Les Saules, et ce, dès la semaine prochaine, a confirmé le CIUSSS de la Capitale-Nationale.

Selon nos informations, cet établissement a été ciblé notamment en raison de sa taille importante et parce qu’il n’a été victime d’aucune éclosion depuis le début de la pandémie.

Rappelons que le Québec attend une première vague de 4000 doses de ce vaccin à très court terme, à condition qu’il soit approuvé par Santé Canada entre-temps. Les résidents des CHSLD sont en tête des priorités.

À Montréal, le Centre hospitalier gériatrique Maimonides fera l’objet d’un projet pilote similaire à celui de Québec, a-t-on appris. Les contraintes de Pfizer seront respectées.

« Nous sommes à planifier avec nos équipes et celles du [ministère de la Santé] la distribution des premières doses dès la semaine prochaine au CHSLD Saint-Antoine. Mais attention, il s’agit d’un petit échantillon de doses, destinées à un nombre restreint de résidents et employés de CHSLD », a détaillé une porte-parole du CIUSSS de la Capitale-Nationale, Mélanie Otis.

Toujours critique

Par ailleurs, la situation épidémiologique reste critique dans la Capitale-Nationale.

Si la région a rapporté, hier 146 nouveaux cas de COVID-19, soit une légère baisse, elle a encore une fois fracassé son record d’hospitalisations, alors que 124 patients occupaient un lit d’hôpital en raison du coronavirus.

Six personnes sont mortes de complications liées au virus, portant le total à 486 depuis le début de la crise sanitaire. Huit patients supplémentaires occupent maintenant un lit à l’hôpital tandis que 13 nécessitent des soins aigus.

Le portrait est également loin de s’améliorer au Manoir Sully. On y compte désormais 96 usagers et 10 employés infectés.

Un peu mieux à Saguenay

Au Saguenay–Lac-Saint-Jean, la situation s’améliore, alors que 74 nouvelles infections ont été comptabilisées. Soixante et une personnes sont toujours hospitalisées, dont huit aux soins intensifs.

Il y a tout de même 97 éclosions toujours en cours. Pour le Dr Donald Aubin, directeur régional de Santé publique, la situation demeure « inquiétante » dans toute la région.

Le Dr Aubin a aussi confirmé que l’urgence de l’hôpital de Chicoutimi est en éclosion depuis lundi.

Les hôpitaux du Saguenay–Lac-Saint-Jean réduiront de 30 à 40 % leurs activités aux blocs opératoires. Cela représente « 300 chirurgies de moins par semaine », a précisé la Dre Marlène Landry, directrice des services professionnels du CIUSSS du Saguenay–Lac-Saint-Jean.

— Avec la collaboration de Simon Baillargeon 

Le CHSLD Saint-Antoine   

  • Plus de 200 résidents 
  • Plus de 400 employés 
  • Aucune éclosion de COVID-19 jusqu’à présent  
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.