/finance/business
Navigation

Coup de pouce de 50 M$ de Québec aux Serres Toundra

Serres Toundra-Les Serres Toundra poursuivent leur expansion
Photo Courtoisie, Serres Toundra

Coup d'oeil sur cet article

Québec octroie un prêt de 30 millions de dollars aux Serres Toundra de Saint-Félicien pour la troisième phase de son complexe serricole et s’engage à rembourser jusqu’à 20 millions de dollars de sa facture d’électricité pour lui donner un coup de pouce additionnel.

« D’ici 2025, notre gouvernement entend doubler la superficie de la production de légumes en serre afin d’augmenter notre autonomie alimentaire et d’engendrer des retombées économiques pour l’ensemble des régions du Québec. Dans cet esprit, les entreprises comme Serres Toundra profiteront de plusieurs avantages concrets pour contribuer au succès de ce grand projet de société », a indiqué André Lamontagne, ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ) par communiqué, mercredi.

« L’appui de 30 millions de dollars d’Investissement Québec (IQ) permettra à l’entreprise Serres Toundra d’investir dans de nouveaux équipements, d’augmenter sa superficie de production et de diversifier ses cultures », a ajouté Pierre Fitzgibbon, ministre de l’Économie et de l’Innovation (MEI). 

Gros producteur de concombres

Fondées il y a six ans, les Serres Toundra font des légumes de serre à Saint-Félicien, dans la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean. 

Au fil du temps, la compagnie est devenue la plus importante productrice de concombres de serre au Québec.  

L’entreprise est notamment le fournisseur de Canada Sauce, qui confectionne une relish québécoise avec sa production située à 150 kilomètres de son usine.

Plus de 55 emplois créés

Grâce à ce nouveau 50 millions de dollars, plus de 55 emplois seront créés. Sa capacité électrique et ses stations d’emballage seront aussi bonifiées. 

« C’est un ajout de 8,5 hectares de serriculture qui seront en exploitation en novembre 2021. Nous remercions Desjardins, Investissement Québec et le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, de précieux partenaires financiers des Serres Toundra », a partagé pour sa part Éric Dubé, PDG des Serres Toundra. 

Selon l’entreprise, cet investissement aura d’importantes retombées dans la région avec l’octroi de contrats locaux de 15 millions de dollars lors de la période de construction.