/news/currentevents
Navigation

Front commun pour contrer le fléau des vols de catalyseurs

Front commun pour contrer le fléau des vols de catalyseurs
PHOTO FOURNIE PAR LA POLICE DE LONGUEUIL

Coup d'oeil sur cet article

Divers corps policiers de la grande région métropolitaine s’unissent pour combattre le fléau grandissant des vols de catalyseurs. 

Des policiers issus du Service de police de l'agglomération de Longueuil, de la Régie intermunicipale de police Richelieu-Saint-Laurent et de la Régie intermunicipale de police Roussillon ont décidé de faire front commun et comptent cibler non seulement les voleurs, mais également les ferrailleurs qui «ferment volontairement les yeux sur ces crimes».

Depuis déjà plusieurs années, les vols de catalyseurs – une pièce antipollution installée sous un véhicule – sont une véritable plaie pour les différents corps policiers québécois, tout particulièrement ceux de la grande région de Montréal.

«La flambée des prix des métaux précieux a largement contribué à ce phénomène, puisque chaque catalyseur contient une petite quantité de palladium et de platine. Les catalyseurs volés peuvent donc être écoulés à fort prix chez certains ferrailleurs complices», a fait savoir la police de Longueuil dans un communiqué.

Selon les autorités, les opérations visant les voleurs et les ferrailleurs ont déjà débuté. Le partenariat entre les différents services de police de la région «facilite l’échange d’informations, le traitement de celles-ci» et mènera «inévitablement à la découverte de cellules ou de réseaux de voleurs et de ferrailleurs complices».

Pour les aider dans leurs démarches, les policiers font appel au public pour dénoncer des voleurs ou des ferrailleurs malhonnêtes. Les gens qui détiendraient des informations sont invités à communiquer avec la ligne anonyme Info-Azimut, au 450 646-8500.