/sports/racing
Navigation

Lance Stroll devra attaquer les McLaren

Lance Stroll devra attaquer les McLaren
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Le pilote québécois Lance Stroll aura fort à faire, ce dimanche, pour aider l’écurie Racing Point à conserver sa troisième position au championnat des constructeurs alors que les deux voitures McLaren partiront devant lui.

Stroll s’est effectivement qualifié en huitième place, samedi, pour le Grand Prix d’Abou Dhabi. Lando Norris et Carlos Sainz, qui font équipe chez McLaren, partiront respectivement quatrième et sixième.

«Les deux voitures de McLaren sont peut-être devant, mais si nous effectuons un bon départ et que nous utilisons une bonne stratégie de course, je pense que nous pouvons avancer et lutter pour garder le troisième rang au championnat des constructeurs», a commenté Stroll, sur le site web de Racing Point.

Cette lutte à finir pour la troisième place du classement des constructeurs s’annonce pour le moins excitante, d’autant plus que Sergio Perez, coéquipier de Stroll, a été relégué en fond de grille, vendredi, à la suite de changements de composantes de son moteur. Il partira 19e précisément.

Pour résumer la situation, Racing Point compte 194 points au championnat tandis que McLaren est présentement en quatrième place (184). Déjà, l’écurie Mercedes a facilement remporté le classement des constructeurs, devant Red Bull, mais on cherche à connaître l’équipe qui sera la «meilleure des autres». Au-delà de l’honneur, des millions de dollars sont à l’enjeu.

Une lutte à finir

Pour illustrer à quel point la course est serrée, supposons que rien ne bouge face à la grille de départ -que Norris termine quatrième (12 points), Sainz sixième (8), Stroll huitième (4) et Perez, à l’extérieur des points-, McLaren devancerait Racing Point par six points au championnat des constructeurs.

«Le but est de travailler de façon à obtenir des points car la journée d’aujourd’hui (samedi) démontre à quel point ça risque d’être serré pour la troisième position du championnat des constructeurs», a observé à son tour Perez.

Max Verstappen (Red Bull) a décroché la position de tête à Abou Dhabi, devant les deux voitures Mercedes pilotées par Valtteri Bottas et Lewis Hamilton.

«Ce n’était pas la qualification la plus facile parce que j’ai trouvé que la voiture était un peu difficile à manœuvrer, a finalement résumé Stroll, à propos de son huitième rang. C’est trop tôt pour expliquer exactement pourquoi c’était difficile, mais je suis confiant que nous allons travailler là-dessus et trouver les réponses dont nous avons besoin pour la course.»