/weekend
Navigation

Notre bande sonore de Noël

Christmas holidays banner, tree, bokeh background
Photo Adobe Stock

Coup d'oeil sur cet article

Pas toujours facile de créer une liste de lecture de Noël. Parmi les 10 000 versions de Sainte Nuit, laquelle choisir ? Pour vous donner un coup de pouce, nous avons sélectionné 15 chansons québécoises qui méritent de résonner fort jusqu’au 25 décembre.

• À lire aussi: 25 albums pour restaurer la magie de Noël

NOËL EST ARRIVÉ | Les Trois Accords

Les Trois Accords
Photo d'archives, Agence QMI
Les Trois Accords
  • Marc-André Lemieux : Les artistes et Noël, c’est parfois un mariage forcé. J’adore le temps des Fêtes, mais je n’ai pas besoin que chaque chanteur, chanteuse et groupe sur terre y participent. C’est pour ça que j’ai un peu roulé des yeux quand Les Trois Accords ont annoncé qu’ils lançaient une chanson de Noël en 2018. Mais après une seule écoute, j’étais converti. Le groupe ne s’est pas du tout dénaturé en enregistrant Noël est arrivé. Au contraire, c’est du Trois Accords tout craché : un refrain accrocheur, des paroles colorées... et quelques cloches en extra.   

 


FELIZ NAVIDAD | Guylaine Tanguay

Guylaine Tanguay
Photo d'archives, Agence QMI
Guylaine Tanguay
  • Bruno Lapointe : Pour moi, les Fêtes ont toujours été synonymes de cocotiers, de plages, de palmiers... Mais cette année, pandémie oblige, mon seul espoir d’un Noël exotique est de monter le thermostat et d’écouter Guylaine Tanguay me chanter Feliz Navidad en sirotant un pina colada. Penses-tu vraiment que je vais me gêner ?    


FELIZ NAVIDAD | Céline Dion

Céline Dion
Photo courtoisie
Céline Dion
  • Marc-André Lemieux : Je suis sûr que non, mais varie ta recette en mettant ma version préférée de Feliz Navidad : celle de Céline Dion avec toute sa famille. Trois minutes et 40 secondes de gros, gros fun assumé. J’adore quand Céline lance des cris de ralliement comme « We’re just getting HOT! » et « OK let’s do it ! » pour aucune raison précise entre deux couplets. Et porte attention au « Ça sent bon môman ! » de Claudette en milieu de chanson. Sur YouTube, il existe un clip qui montre l’enregistrement au mythique Studio de Morin-Heights. Tout y est : René Angélil avec une tuque du père Noël, un ingénieur du son qui déborde d’enthousiasme derrière sa console et Céline qui mène une danse en ligne. Le party était pogné !    


C’EST NONO NOËL | RBO  

  • Bruno Lapointe : Ça, c’est la chanson qui me fait pouffer de rire chaque fois. C’est franchement politically incorrect, mais c’est tellement drôle ! Surtout en fin de réveillon après quelques verres de vin...     

DINDE RÔTIE | François Pérusse  

  • Marc-André Lemieux : Côté humoristique, je préfère cette parodie du sulfureux Erotica de Madonna, lancée en 1992. Le nombre de jeux de mots simili cochons que Pérusse réussit à ploguer en deux minutes est ahurissant. Mes préférés sont Un Noël porno avec Porno-ël et Quand tu fais des perversités t’es un pervers/Quand tu fais rien qu’te tortiller, t’es une tourtière.    

LES ENFANTS OUBLIÉS | Mario Pelchat

Mario Pelchat
Photo d'archives
Mario Pelchat
  • Bruno Lapointe : Après avoir rigolé un coup, me semble qu’on est prêts pour une première chanson triste, non ? Parce que oui, Noël, c’est beau, c’est l’fun. Mais il ne faut pas oublier que, pour certains, c’est une période difficile. Les enfants oubliés m’a toujours ému, et surtout la version de Mario Pelchat. Elle me fait (presque) pleurer... dans la pluie. Ou dans la neige.     


ON ATTENDAIT NOËL | Isabelle Boulay

Isabelle Boulay
Photo courtoisie, OSA Images
Isabelle Boulay
  • Marc-André Lemieux : L’une des chanteuses qui m’émeuvent le plus, c’est Isabelle Boulay. Je l’ai souvent répété, mais elle apporte un petit supplément d’âme à tout ce qu’elle chante. Et pour y arriver, elle n’a jamais besoin d’en beurrer épais. La preuve, c’est On attendait Noël. L’originale de Julien Clerc était bonne, mais sa reprise, réalisée par Marc Pérusse, est juste magnifique.     


MAMAN, PAPA | Pierre Lapointe

Pierre Lapointe
Photo d'archives, Agence QMI
Pierre Lapointe
  • Bruno Lapointe : Je compléterais ce trio full emo avec Maman, papa, qu’on pourrait presque qualifier d’anti-chanson de Noël. Exit les bons sentiments, Pierre Lapointe a su mettre les mots justes – et durs – sur une réalité crue : les parents incapables d’aimer leur enfant inconditionnellement. C’est vraiment pas jojo, mais ça me rappelle la chance que j’ai d’avoir les parents que j’ai.    


FA LA LA | Bündock  

  • Marc-André Lemieux : Laisse-moi accélérer le tempo avec Bündock. La musique traditionnelle n’a jamais été ma tasse de thé, mais je fais une exception pour Fa la la, en grande partie parce que j’oublie qu’il s’agit d’une chanson folklorique du 16e siècle. Nouvelles paroles, nouveaux arrangements... Le groupe a revampé la pièce du tout au tout. Et que dire du vidéoclip ! Une capsule des années 1980 avec Joe Bocan, Michel Pagliaro, Nathalie Richard de MusiquePlus, Guy A. Lepage, le trio Madame, Jean-Marc Pisapia (The Box), Marie Carmen et plusieurs toupets crêpés. Ça devait sentir le fixatif en studio.     


LAST CHRISTMAS | Geneviève Leclerc  

  • Bruno Lapointe : Parlant des années 1980, j’ai toujours aimé Wham !, mais j’ai l’impression que c’est Geneviève Leclerc qui m’a réellement fait apprécier Last Christmas à sa juste valeur. Sa version jazzée sortie en 2018 met davantage le texte en lumière, et fait ressortir son côté nostalgique. Elle joue d’ailleurs en boucle chez moi depuis plus longtemps que j’accepterais d’admettre publiquement...     


23 DÉCEMBRE | Beau Dommage  

  • Marc-André Lemieux : C’est possible d’être nostalgique d’une époque qu’on n’a pas connue ? Parce que chaque fois que j’entends cette chanson de Beau Dommage, j’ai l’impression de faire un double voyage dans le temps : les paroles en joual de Pierre Huet me transportent au cœur des années 1950 à grands coups de références à Doug Harvey et Dupuis Frères, tandis que les arrangements – et surtout, les harmonies vocales des membres du groupe – m’envoient directement en 1974.    


MARIE-NOËL | Claude Gauthier   

  • Bruno Lapointe : Mon classique, mon intemporel, c’est clairement Marie-Noël. Robert Charlebois lui a rendu justice avec sa version hyper populaire, mais l’originale, celle de Claude Gauthier me touche davantage. Même après 55 ans, cette Marie-Noël n’a pas pris une ride. Elle ne vieillit tout simplement pas. Un peu comme Cher, non ?    


J’AI VU MAMAN EMBRASSER LE PÈRE NOËL | Les BB

Les BB
Photo d'archives
Les BB
  • Marc-André Lemieux : Je m’explique difficilement ton obsession pour Cher, mais je m’explique encore plus difficilement mon amour pour cette relecture des BB. Chaque fois qu’elle joue, les synthétiseurs me font frôler l’overdose. Mais comme une vraie drogue, j’en veux toujours plus. Est-ce que c’est ça, la magie de Noël ?    


BOOM BOOM | Maryse Letarte

Maryse Letarte
Photo d'archives, Chantal Poirier
Maryse Letarte
  • Bruno Lapointe : Une qui connaît bien la magie de Noël, c’est Maryse Letarte. Son Boom Boom a résonné jusqu’en Europe. Pas surprenant, parce que c’est l’hymne parfait du temps des Fêtes. C’est doux, c’est enivrant... Quoi dire de plus ? J’adore.    


AU ROYAUME DU BONHOMME HIVER | Mitsou

Mitsou
Photo courtoisie
Mitsou
  • Marc-André Lemieux : Un autre miracle de Noël, c’est cette reprise francophone de Winter Wonderland. On connaît la petite histoire du disque de Noël de Mitsou. Lancé en pleine tourmente en 1996, cet album a marqué sa rupture professionnelle avec Pierre Gendron, son gérant et producteur depuis Bye bye mon cowboy. Son cœur n’y était peut-être pas, mais devine quoi ? Ça fonctionne ! Les paroles susurrées en arrière-plan, une ambiance piano-bar jazzy qui sort de nulle part au refrain, un beat qui donne envie de danser langoureusement... Crois-moi, c’est irrésistible !