/finance/business
Navigation

Vague de cyberattaques envers les assureurs

Coup d'oeil sur cet article

Promutuel Assurance a dû suspendre ses services en ligne hier en raison d’une cyberattaque qui a mis son système informatique hors d’usage. 

L’entreprise ignore pour le moment la nature exacte de l’attaque et a refusé d’indiquer si une rançon avait été exigée. 

Une équipe d’experts enquêtera sur l’étendue des dommages et le type de données convoitées par les assaillants.

Les autorités réglementaires ont déjà été avisées de l’incident, assure Promutuel. « Malgré [...] les mécanismes de sécurité, il semble que l’organisation n’échappe pas à cette vague de cyberattaques qui frappe l’industrie », a déclaré par communiqué l’assureur.

La semaine dernière, les services en ligne de SSQ Assurance et de La Capitale Assurance avaient aussi été mis hors service par mesure de précaution en raison d’une « menace extérieure » contre une filiale de La Capitale, L’Unique assurances générales.

Sans s’avancer sur le cas de Promutuel en particulier, Steve Waterhouse, expert en cybersécurité, rappelle que plusieurs grandes entreprises négligent de faire des vérifications proactives des failles dans leur système de sécurité. 

« Trop souvent, ces organisations ne s’adaptent pas à la nouvelle réalité. Ça ne date pas d’hier, les avertissements », a-t-il affirmé.