/sports/racing
Navigation

F1: un nouvel actionnaire américain pour l'écurie McLaren

F1: un nouvel actionnaire américain pour l'écurie McLaren
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Le fonds d’investissement américain spécialisé dans le sport MSP Sports Capital devient actionnaire minoritaire de l’écurie britannique de Formule 1 McLaren, a-t-elle annoncé dimanche.

«MSP Sports Capital investira un total de 185 millions de livres sterling (200 millions d’euros, NDLR) dans McLaren Racing, acquérant une participation initiale de 15% qui sera portée à un maximum de 33% d’ici la fin de 2022 [...], le groupe McLaren restant l’actionnaire majoritaire», précise le communiqué. 

«L’opération valorise McLaren Racing à 560 millions de livres sterling (610 millions d’euros)», indique également le groupe McLaren qui, outre la F1, produit des voitures sportives et développe des technologies de pointe.

Le constructeur automobile reste d’ailleurs «détenu à 100% par le groupe et ne fait pas partie de cette transaction».

«Ce nouvel investissement renforce notre plan visant à remettre McLaren dans la course pour les victoires et les titres en Formule 1 et en IndyCar (championnat nord-américain de monoplaces, NDLR)», explique l’Américain Zak Brown, qui demeure PDG de McLaren Racing.

Le groupe a connu des difficultés financières à la suite de la crise du coronavirus. 

En juin, un accord de prêt de 150 millions de livres sterling (164 millions d’euros) a été conclu avec la Banque nationale de Bahreïn. Il est également envisagé de céder la propriété de l’usine de Woking [en Grande-Bretagne] pour y rester locataire.

McLaren est notamment détenu par le fonds souverain du Royaume de Bahreïn et par les hommes d’affaires Mansour Ojjeh (franco-saoudien) et Michael Latifi (irano-canadien), qui est le père du pilote de Williams Nicholas Latifi.

MSP Sports Capital est notamment impliqué dans la NBA et dans le média sportif ESPN.