/news/coronavirus
Navigation

Les précieux vaccins enfin arrivés, début de la campagne de vaccination

Les premières doses destinées au Québec ont atterri à l’aéroport de Mirabel, en soirée, dimanche

Coup d'oeil sur cet article

Le Québec a vécu dimanche soir un moment historique alors que les premiers vaccins contre la COVID-19 ont atterri dans la province après s’être fait désirer tout le week-end, ce qui marque le début de la campagne de vaccination.

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie de COVID-19

Une cargaison tant attendue a touché terre vers 19 h 45 à l’aéroport de Mirabel.

Avec les plus grands soins, des préposés ont déchargé la première cargaison de vaccins contre la COVID-19 à l’aéroport de Mirabel, dimanche soir.
Photo Martin Alarie
Avec les plus grands soins, des préposés ont déchargé la première cargaison de vaccins contre la COVID-19 à l’aéroport de Mirabel, dimanche soir.

Les employés d’UPS ont rapidement chargé plusieurs camions qui ont quitté pour les 14 sites désignés pour le « jour V », suvis de véhicules militaires.  

  • Écoutez la journaliste de TVA Nouvelles Marie-Anne Lapierre avec Benoit Dutrizac sur QUB Radio:  

Un camion de la compagnie de livraison UPS quittant l’aéroport de Mirabel avec des vaccins.
Photo Martin Alarie
Un camion de la compagnie de livraison UPS quittant l’aéroport de Mirabel avec des vaccins.

« C’est incroyable ! Ça devient de plus en plus réalité, et la fin de ce cauchemar approche », a lancé Joyce Shanks, dont le père de 81 ans sera l’un des premiers vaccinés au CHSLD Maimonides.

Photo Martin Alarie

« C’est le premier pas vers la possibilité d’à nouveau embrasser nos proches sans crainte », a réagi Kitra Cahana, dont le père figure aussi parmi les premiers résidents de ce centre à recevoir le vaccin. 

Photo Martin Chevalier

  

  • Écoutez La rencontre Dutrizac-Dumont sur QUB radio:   

Au Québec, les premières doses seront envoyées au CHSLD Maimonides, à Côte-Saint-Luc, ainsi qu’au Centre d’hébergement Saint-Antoine, à Québec. 

« Pour certains, le vaccin est arrivé trop tard. Mais pour ceux dont la vie peut être sauvée, nous sommes si reconnaissants que ce moment soit venu », a ajouté la fille de Rabbi Ronnie Cahana.

Elle a regardé l’arrivée du vaccin de Pfizer-BioNTech au Canada « sur le bout de son siège » devant son petit écran. 

Les résidents des CHSLD ainsi que les employés se feront vacciner en premier. Les doses restantes serviront pour des travailleurs de la santé dans leur région respective.

Dès lundi matin

Dès que les fioles ont touché terre s’est ensuivi un véritable branle-bas de combat afin de lancer la campagne de vaccination aussi tôt que lundi matin. Vendredi, le premier ministre François Legault avait assuré que l’opération débuterait lundi.

Photo AFP

Les établissements sélectionnés comme premiers lieux de vaccination au Québec ont été sur le qui-vive tout le week-end en espérant l’arrivée du vaccin.  

  • Écoutez l'entrevue de Pierre Nantel avec Claude Sarrazin,expert en sécurité et président-fondateur de l’entreprise d’investigation indépendante Sirco, sur QUB radio:    

Prêts depuis des jours

« On est prêt depuis vendredi, mais ç’a été reporté de journée en journée », a laissé tomber Francine Dupuis, présidente-directrice générale adjointe du CIUSSS du Centre-Ouest-de-l’île-de-Montréal. 

Même son de cloche au CHSLD Saint-Antoine ; la vaccination commencera dès la réception des fioles, précise Annie Ouellet, porte-parole au CIUSSS de la Capitale-Nationale.

D’ailleurs, les établissements avaient procédé plus tôt cette semaine à une simulation de réception des vaccins qui s’est avérée un franc succès dans les deux cas. 

Le trajet des premières doses destinées au Canada s’est fait en catimini. Elles ont commencé dans la nuit de vendredi à samedi leur périple depuis la Belgique via le service de courrier UPS qui les a acheminées au pays.

Photo Martin Alarie

Elles sont arrivées au Québec après une escale à Cologne, en Allemagne, puis à Louisville, au Kentucky.

En tout, de 30 000 doses seront acheminées. Cette toute première livraison du vaccin permettra d’administrer une première dose à 4000 personnes au Québec cette semaine, note le ministère de la Santé et des Services sociaux. 

Photo Martin Chevalier
  • Écoutez l'entrevue de Gaston De Serres, qui est médecin-épidémiologiste à l'institut national de santé publique du Québec avec Benoit Dutrizac sur QUB Radio:

Pour les futures livraisons, l’information sera dévoilée en temps opportun, vu les enjeux liés à la sécurité.


Processus de vaccination  

  • Décongélation du vaccin       
  • Dilution du vaccin        
  • L’état de santé du patient sera évalué avant qu’il ne passe à la salle de vaccination       
  • La fiole qui contient 5 doses arrive au même moment dans la salle de vaccination       
  • La personne qui procédera à l’inoculation valide les informations du patient et répondra à ses questions      
  • Elle prélèvera ensuite la dose nécessaire du vaccin et injectera le produit dans le bras du patient       
  • Ce dernier retournera en salle d’évaluation où il y restera durant 15 minutes sous l’observation de spécialistes       
  • Des techniciens en soins préhospitaliers seront présents lors du processus pour intervenir en cas de réaction importante au produit.      

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres