/news/education
Navigation

Télétravail interdit pour des membres du personnel scolaire

Ils doivent aller à l’école malgré les directives de la Santé publique

Coup d'oeil sur cet article

Des enseignants et membres du personnel d’écoles publiques et privées se font refuser de faire du télétravail, malgré les recommandations de la Santé publique. Certains sont forcés de se rendre à l’école lorsqu’ils enseignent en ligne à leurs élèves.

• À lire aussi: Des enseignants manifestent pour le télétravail

• À lire aussi: La CSQ dénonce les centres de service scolaire refusant le télétravail

C’est le cas notamment des enseignants du centre de services scolaires de la Beauce-Etchemin. Le télétravail est toutefois autorisé lors des journées pédagogiques, précise le syndicat qui les représente.

Le travail à distance a aussi été refusé à du personnel de soutien et des professionnels au Saguenay–Lac-Saint-Jean.

La situation est dénoncée par la Centrale des syndicats du Québec, qui a interpellé récemment le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, et le directeur national de Santé publique, Horacio Arruda, à ce sujet.

Refus systématique

La centrale syndicale a identifié au moins quatre centres de services scolaires et six écoles privées récalcitrantes.

«Dans ces établissements, le télétravail est systématiquement refusé», déplore la présidente de la CSQ, Sonia Éthier, qui réclame un rappel à l’ordre pour des raisons de santé publique et par respect pour le personnel.

De son côté, le Dr Arruda a confirmé par écrit que «les mesures de sécurité recommandées» pour le personnel scolaire incluent «la priorisation du télétravail» quand la présence n’est pas essentielle.

Il revient toutefois au ministère de l’Éducation de s’assurer que ces directives sont respectées, précise-t-il. 

Rappel à l’ordre

Au cabinet du ministre Jean-François Roberge, on confirme que le télétravail «doit être privilégié» lorsqu’il est possible. «Nous n’hésiterons pas à effectuer des rappels au réseau scolaire pour nous en assurer», a précisé son attachée de presse, Geneviève Côté.

Par ailleurs, «le ministère oblige le télétravail à l’ensemble du personnel scolaire sauf pour exception majeure» pour la période du 17 décembre au 4 janvier pour le primaire et jusqu’au 11 janvier pour le secondaire, a-t-elle ajouté. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.