/news/coronavirus
Navigation

COVID-19: accalmie au Québec et en Ontario

COVID-19: accalmie au Québec et en Ontario
Joël Lemay / Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

Après avoir passé près de dépasser un record dimanche, le Québec a vu son nombre de nouveaux cas de COVID-19 diminuer lundi, à l’instar de l’Ontario.

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie de COVID-19

• À lire aussi: COVID-19 au Québec - 1620 cas supplémentaires, 25 nouveaux décès

La santé publique ontarienne a recensé 1535 nouvelles contaminations, confirmant que la pandémie fait du surplace pour le moment dans la province la plus populeuse du pays, qui reste toutefois sur un pied d’alerte à l’approche du congé des Fêtes.

Au Québec, l’inquiétante tendance à la hausse constatée depuis quelques jours s’est interrompue. Après avoir frôlé les 2000 cas par jour dimanche, on a rapporté que 1620 Québécois avaient reçu un diagnostic positif à la COVID-19 dans les dernières 24 heures.

Malheureusement, une seule journée n’est pas garante de l’avenir, et les autorités demeurent très préoccupées, surtout que le nombre d’hospitalisations a grimpé à 890, une hausse de 10 par rapport à lundi.

Puisque la situation ne cesse d’empirer dans les hôpitaux, alors que les Fêtes ne sont même pas passées, le premier ministre François Legault devrait annoncer mardi un nouveau durcissement des restrictions. On s’attend entre autres à ce que les commerces dits «non essentiels» soient fermés.

Soulignons quand même que pendant ce temps le nombre de lits occupés aux soins intensifs a diminué pour une seconde journée de suite. Il y a 122 personnes qui s’y trouvent actuellement, une de moins que la veille.

Pour ce qui est des décès, la santé publique québécoise en comptabilise 25 nouveaux, dont six qui sont survenus dans les dernières 24 heures. En Ontario, 23 personnes de plus ont perdu la vie après avoir été infectées au coronavirus.

Ailleurs au pays, l’Alberta continue d’avoir le plus haut taux de contamination, et de loin. Lundi, 1887 cas de COVID-19 se sont greffés au bilan, alors que l’Alberta est deux fois moins peuplée que le Québec et trois fois moins que l’Ontario.

La Colombie-Britannique a mis à jour son bilan pour la première fois depuis vendredi. La province la plus à l’ouest du pays a déploré 49 nouveaux décès durant la fin de semaine.

Compilant tous ces bilans provinciaux, l’Agence de santé publique du Canada a constaté qu’aucun groupe d’âge n’était épargné par la deuxième vague, mais a fait remarquer que c’est tout de même chez les 80 ans et plus que le taux d’infection est le plus élevé.

Cette situation est d’autant plus inquiétante qu’il s’agit de la tranche d’âge la plus à risque.

D’un océan à l’autre, on dénombre dorénavant 468 861 personnes qui ont contracté le coronavirus depuis le début de la pandémie. Lu funeste bilan, lui, s’élève à 13 553.

La situation au Canada:

Québec: 165 535 cas (7 533 décès)

Ontario: 142 121 (3972 décès)

Alberta: 81 986 cas (733 décès)

Colombie-Britannique: 42 943 cas (647 décès)

Manitoba: 21 264 cas (499 décès)

Saskatchewan: 12 238 cas (91 décès)

Nouvelle-Écosse: 1420 cas (65 décès)

Nouveau-Brunswick: 558 cas (8 décès)

Terre-Neuve-et-Labrador: 358 cas (4 décès)

Nunavut: 256 cas

Île-du-Prince-Édouard: 89 cas

Yukon: 59 cas (1 décès) (chiffres de vendredi)

Territoires du Nord-Ouest: 21 cas (chiffres de vendredi)

Canadiens rapatriés: 13 cas

Total: 468 861 cas (13 553 décès)

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres