/sports/golf
Navigation

Une remontée impressionnante pour A Lim Kim

Une remontée impressionnante pour A Lim Kim
AFP

Coup d'oeil sur cet article

La Sud-Coréenne A Lim Kim a réussi trois oiselets lors des trois derniers trous de l’Omnium de golf féminin des États-Unis, lundi, à Houston, pour signer une première victoire dans un tournoi majeur de la LPGA.

Kim, 25 ans, a remis une dernière carte de 67, quatre coups sous la normale, et elle a terminé l’événement avec un cumulatif de 281 (-3). Il s’agissait d’une troisième victoire chez les professionnelles pour elle, après deux triomphes au sein du circuit coréen de la LPGA.

Au terme de la quatrième ronde, qui n’a pu être complétée dimanche en raison des conditions météorologiques, Kim a réussi à effacer un retard de cinq coups pour l’emporter. Seules sept femmes – la dernière étant Annika Sorenstam en 1995 – ont réussi pareil exploit.

«Je ne réalise toujours pas que je suis la championne», a exprimé Kim avec émotion, quelques instants après avoir remporté le prestigieux tournoi.

«J'ai regardé le classement pendant toute la ronde et je savais combien de coups de retard j’avais, a-t-elle ajouté. C'est probablement la raison pour laquelle j'ai essayé de frapper plus agressivement, tenté d'attaquer les tiges.»

Une disette à freiner

La gagnante du jour a devancé sa compatriote Jin Young Ko (68) et l’Américaine Amy Olson (72) par un seul coup. La Japonaise Hinako Shibuno (74) a fini quatrième, à deux coups de la tête.

La golfeuse des États-Unis était d’ailleurs bien triste à la conclusion de l’événement, elle qui n’a pas connu le bonheur de la victoire depuis qu’elle évolue sur le circuit de la LPGA, soit depuis sept ans.

«Je me suis sentie très faible et impuissante lors des deux derniers jours et probablement aujourd'hui [lundi], a affirmé Olson en retenant ses larmes. Je crois vraiment que le Seigneur m'a permis de passer à travers. Cela m’a fait comprendre à quel point la vie est bien plus grande que le golf. Mais je suis heureuse de mon rang final et de ma performance.»

La Canadienne Brooke M. Henderson (72) a quant à elle connu une fin de semaine plus compliquée. Son rendement final de 294 (+10) lui a procuré le 44e rang au classement de l’épreuve.

La seule autre représentante de l’unifolié, Alena Sharp, n’a pas été en mesure d’éviter la coupe, vendredi.