/finance/business
Navigation

Fuite de données à Protégez-vous

Coup d'oeil sur cet article

Protégez-vous, le magazine connu pour ses tests sur des milliers de produits de consommation, a été victime d’une fuite de données qui semble toucher l’ensemble de ses clients passés et présents. 

« On ne sait pas combien de personnes sont touchées, mais on a envoyé un courriel à tout le monde en fin de semaine, on en a envoyé plus de 400 000 », indique Louis Aucoin, de la firme TESLA RP, qui s’occupe des relations publiques du magazine.

Une enquête a été ouverte et devrait être bouclée à la fin de la semaine. Le trésor dérobé se limiterait à une liste d’adresses courriel, selon M. Aucoin, puisque « les mots de passe ne sont pas compromis et sont restés cryptés ».

Et les informations bancaires des abonnés ne feraient pas partie de la fuite.

Dans le courriel envoyé à plus de 400 000 adresses, Protégez-vous demande tout de même à tout le monde de modifier son mot de passe « dès maintenant ». 

« Le fichier de mot de passe est volé », confirme Paul Laurier, PDG et fondateur de Vigiteck. 

L’expert en cybersécurité, qui fait d’ailleurs lui-même partie des victimes de la fuite de données, recommande à ceux qui utilisent le même mot de passe ailleurs de le changer aussi. « Partout où les gens sont connectés ou font de la consommation avec ce mot de passe, il faut le changer. C’est plate », lance-t-il. 

Risque moyen

Les vols de données sont « le crime du siècle » et sont là pour rester, ajoute l’expert. Si « tout est vulnérable », la fuite chez Protégez-vous demeure un risque modéré. 

« Si quelqu’un perçait mon compte Google, avec mon historique d’achat, de géolocalisation, de données biométriques, ce serait vraiment critique », illustre M. Laurier. 

Avec ce qu’ils ont dérobé, les voleurs de Protégez-vous ont tout au plus accumulé des adresses courriel et des numéros de téléphone. 

« C’est un risque moyen. Mais avec Desjardins et les autres, ça commence à faire beaucoup », conclut l’expert. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.