/news/coronavirus
Navigation

S'inspirer de l'Allemagne, une bonne idée?

S'inspirer de l'Allemagne, une bonne idée?
Photo Stevens Leblanc

Coup d'oeil sur cet article

À quelques heures d'un point de presse important sur la situation de la COVID-19 au Québec, François Legault a dit s'inspirer des mesures adoptées en Allemagne pour freiner la pandémie. Mais comment les choses se déroulent-elles sous la gouverne d'Angela Merkel? Une journaliste à Berlin fait le point.

• À lire aussi: Rencontres permises à l’extérieur

• À lire aussi: Québec limitera les grandes chaînes à ne vendre que des produits essentiels

«Je m’inspire de l’Allemagne, a mentionné lundi soir le premier ministre, lors d'une entrevue avec Pierre Bruneau. J’écoute aussi le Dr Arruda et la Santé publique. On regarde différents scénarios. Mais, comme le disait Mme Merkel en fin de semaine, on peut peut-être laisser les gens faire leur magasinage jusqu’à Noël. Mais après ça, est-ce qu’on peut, pour un certain temps, fermer les magasins pour être capable de casser la vague et éviter des contacts?»

La correspondante d'Europe 1 à Berlin Hélène Kohl n'est pas convaincue par la stratégie de M. Legault. 

«L'Allemagne a été une référence au printemps et au début de cet automne, mais, là, je dois contredire votre premier ministre. Ça fait environ six semaines que la situation dérape, ici.»

À partir de mercredi et pour un minimum de trois semaines, de nombreuses restrictions seront mises en place en Allemagne afin d'atténuer la hausse de nouveaux cas et de décès. Les écoles, les garderies et les commerces non essentiels seront fermés. 

«On revient à une situation que nous n'avions pas vécue depuis mars, raconte-t-elle, sur QUB radio. L'idée, c'est que les gens restent le plus possible à la maison avant Noël, parce qu'on craint qu'à Noël, les retrouvailles familiales soient une catastrophe.»

Le ministre-président de Bavière, Markus Söder, a d'ailleurs illustré la situation d'une façon horrifiante: chaque jour, en Allemagne, la COVID-19 cause autant de morts qu'en entraînerait l'écrasement d'un avion de ligne.

Le premier ministre du Québec, le ministre de la Santé et le directeur de santé publique tiendront un important point de presse aujourd'hui, à 17h. Des fermetures sont à prévoir partout dans la province pour endiguer la propagation du coronavirus. 

  • Écoutez l'entrevue complète de Mme Kohl à QUB radio:   

– Avec les informations de TVA Nouvelles

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.