/news/coronavirus
Navigation

«Ça va très mal» au Centre Paul-Gilbert

175 personnes ont été infectées au CHSLD de Lévis

FD-ÉCLOSION CENTRE PAUL GILBERT
Photo Agence QMI, Marc Vallières Le Centre Paul-Gilbert fait partie des 12 résidences de la grande région de Québec à se trouver en « situation critique » concernant le nombre de cas de COVID-19.

Coup d'oeil sur cet article

Des éclosions qui durent depuis la mi-novembre dans différentes unités du Centre Paul-Gilbert placent l’établissement de Charny au sommet des CHSLD en situation critique au Québec.

Actuellement, 44 résidents et 46 employés de la résidence souffrent de la COVID-19. Plus de 60 % des lits disponibles dans l’établissement pour les usagers malades sont utilisés et cinq décès ont été rapportés.

« C’est l’apocalypse, ça va très mal ! Moi, je suis immunosupprimée, c’est épeurant », raconte Mélissa Gilbert, une infirmière auxiliaire de l’endroit depuis dix ans.

Si elle n’a pas encore été infectée, elle craint de l’être bientôt, voyant ses collègues tomber comme des mouches. 

Personnel « à bout »

L’éclosion qui s’est déclarée dans l’unité du Belvédère à la mi-novembre s’est rapidement répandue dans le reste du CHSLD, infectant environ 80 usagers sur 137 et 95 travailleurs sur 200 jusqu’à présent.

« Le personnel pleure parce qu’il est à bout, fatigué, découragé. On pleure parce qu’on aime nos patients et qu’on est en train de les perdre. Avec [autant de cas], c’est comme la roulette russe », souffle Mme Gilbert qui ne peut se résoudre à abandonner ses patients malgré sa condition.

Ce sont des employés contagieux qui étaient asymptomatiques qui ont répandu le virus au sein de l’établissement, d’après Chantale Caron, directrice adjointe intérimaire au CISSS de Chaudière-Appalaches pour le secteur du grand Lévis.

Bien que l’éclosion soit importante, Mme Caron assure qu’aucun des malades n’est hospitalisé pour le moment. Selon elle, on ne devrait donc pas assister à une vague de décès prochainement au Centre Paul-Gilbert.

Toute la région touchée

Mentionnons d’ailleurs que ce CHSLD est loin d’être le seul considéré comme étant dans une « situation critique » dans la grande région de Québec. Pas moins de 12 résidences de la Capitale-Nationale et de Chaudière-Appalaches trônent au sommet du palmarès.

Les résidences Louis-XIV, de l’ange Gabriel et Beau Lieu, à Québec, font partie du top 4 des RPA avec le plus haut taux de lits occupés désignés pour la COVID-19 avec respectivement 92 % (22), 89 % (8) et 75 % (24) d’occupation.

Du côté des CHSLD, après le Centre Paul-Gilbert, Saint-Brigid’s Home, dans Sillery, est en tête du « classement » avec 54 % (64) d’occupation.

À Québec, les autorités sanitaires ont recensé 155 nouveaux malades et quatre décès. 

De l’autre côté du fleuve, on rapporte 66 cas et une victime de plus.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.