/sports/tennis
Navigation

Leylah Annie Fernandez et Milos Raonic sont les premiers de classe

Leylah Annie Fernandez et Milos Raonic sont les premiers de classe
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Tennis Canada a annoncé mercredi que Milos Raonic et Leylah Annie Fernandez sont ses joueurs de l’année 2020. 

Les deux athlètes ont obtenu cette distinction chez les hommes et les femmes, respectivement, étant aussi choisis les plus méritants en simple. De plus, Fernandez a décroché le titre de joueuse la plus améliorée. Du côté masculin, ce prix a été accordé à Vasek Pospisil, tandis que Denis Shapovalov a mis la main sur celui de joueur de double par excellence. Le titre en duo féminin a été décerné à Gabriela Dabrowski.

Pour Fernandez, ces honneurs sont la reconnaissance de belles performances. Elle a notamment vaincu Belinda Bencic, alors cinquième mondiale, lors de la Coupe Billie Jean King, et a participé à la finale du tournoi d’Acapulco. La jeune joueuse de 18 ans a également fait son entrée dans le top 100 pour terminer la saison au 88e rang mondial.

«Leylah a effectué une belle percée en 2020 alors qu’elle s’illustrait sur le circuit professionnel en prouvant qu’elle pouvait rivaliser avec les meilleures du monde malgré son jeune âge», a déclaré Michael Downey, président et chef de la direction de Tennis Canada, par voie de communiqué.

«L’année 2020 a été très éprouvante, lors de laquelle le tennis a été mis en pause durant quelques mois, paralysant du même coup les tournois et les entraînements. Et si tous nos joueurs n’ont pas pu effectuer un retour au jeu, notamment nos juniors, nos vétérans et nos joueurs de tennis en fauteuil roulant, nos athlètes qui évoluent sur les circuits professionnels sont parvenus à signer de remarquables performances», a-t-il aussi indiqué.

Leylah Annie Fernandez et Milos Raonic sont les premiers de classe
AFP

Un habitué

Pour sa part, Raonic a obtenu le titre de joueur le plus méritant pour la huitième fois de sa carrière et se rapproche ainsi du record de Daniel Nestor, lauréat à 10 reprises. Cette année, le Canadien de 29 ans a atteint la finale de l’Omnium de Cincinnati, son premier match de championnat du circuit Masters 1000 depuis 2016. Il a également signé plusieurs victoires aux dépens de rivaux du top 20, a atteint les demi-finales à Paris, a terminé la saison avec une fiche de 23-9 et a retrouvé sa place parmi les 20 meilleurs du monde.

Quant à Shapovalov, il a récolté du succès en simple et en double. Au plan individuel, il s’est hissé dans le top 10 du simple pour la première fois de sa carrière. En duo, il a accédé aux quarts de finale à Marseille, à New York et à Rome en plus d’être demi-finaliste à Rotterdam. Dabrowski, qui termine l’année au sein du top 10 du double pour la troisième fois consécutive, a participé à trois finales de double de la WTA, soit à Adélaïde, à Doha et à Ostrava.

Après un retour au jeu couronné de succès en 2019, Pospisil a poursuivi sur sa lancée en 2020, atteignant notamment deux finales de l’ATP à Montpellier et à Sofia. Il a entre autres défait David Goffin et Daniil Medvedev, en plus de signer des gains face à ses compatriotes Shapovalov, Raonic et Félix Auger-Aliassime. Le Britanno-Colombien était également en nomination pour le prix du meilleur retour au jeu de l’ATP.