/finance/business
Navigation

Sonder de retour à la maison pour investir 182 millions de dollars

Investissement Québec lui accorde un prêt de 30 M$, dont 5 M$ «pardonnables»

Sonder
Capture d'écran, TVA Nouvelles Le ministre de l’Économie, Pierre Fitzgibbon, le premier ministre, François Legault, et Martin Picard, cofondateur et vice-président immobilier de Sonder, ont annoncé hier la création de 700 emplois bien rémunérés au cœur de la métropole québécoise.

Coup d'oeil sur cet article

Les deux cofondateurs québécois de la firme américaine de location d’appartements Sonder sont de retour au bercail pour ouvrir un centre décisionnel de 182 M$ regroupant 700 personnes à Montréal.

« C’est un sentiment incroyable de revenir à la maison et nous prévoyons y rester très longtemps », a partagé avec émotion en point de presse mercredi Francis Davidson, président et cofondateur de Sonder, qui est une « licorne », comme on appelle dans le jargon les jeunes entreprises qui valent plus d’un milliard de dollars. 

  • Écoutez l'entrevue de Martin Picard, co-fondateur et Vice-Président international immobilier de Hospitalité Sonder Canada   

Fondée en 2014 par Francis Davidson et Martin Picard à Montréal, Sonder, qui joue dans les platebandes d’Airbnb, a son siège social à San Francisco.

Création de 700 emplois

« C’est un peu comme un hôtel, mais avec une approche un peu à la Amazon », a imagé mercredi le premier ministre François Legault à leurs côtés, après avoir laissé tomber qu’il avait eu « mal au cœur » quand Sonder a décidé de quitter le Québec pour le soleil de San Francisco il y a trois ans. 

Depuis juin 2019, Montréal International (MI) était en contact avec l’entreprise pour la convaincre d’investir au Québec, ce qui semble avoir porté ses fruits. 

Mercredi, Sonder a annoncé avec de grosses pointures du gouvernement Legault l’ouverture d’un centre de décision de 700 employés, ici, dont une centaine de spécialistes en intelligence avec des salaires de 140 000 $ pour les cinq prochaines années.

Sonder conservera son siège social en Californie, mais implantera un centre international à Montréal en faisant passer son nombre d’employés ici de 120 à plus de 820, en plus de faire revenir deux de ses hauts dirigeants au Québec.

Parmi les 700 emplois promis, quelque 400 postes en ingénierie informatique, immobilier et finance verront le jour, ainsi que d’autres dans un centre d’appel pour la clientèle.

Pour aider Sonder, dont l’actionnaire majoritaire est situé au Delaware, selon le Registraire des entreprises, Investissement Québec (IQ) accorde un prêt de 30 M$ à Sonder, dont un 5 M$ sera « pardonnable » selon la formule du ministre de l’Économie Pierre Fitzgibbon.

« C’est une formule intelligente et stratégique qu’a développée Pierre Fitzgibbon, où l’on s’assure qu’avant de donner de l’aide directe à une entreprise que les emplois ont été effectivement créés », a précisé François Legault.

« L’intervention du gouvernement sera sous une forme de prêt remboursable d’un montant maximal de 30 M$. Le prêt va inclure une portion pardonnable de 5 M$ sur l’intérêt et le pardon va dépendre entre autres du nombre d’emplois créés et maintenus, dont le salaire sera un minimum de 140 000 $ », a expliqué son ministre de l’Économie à ses côtés, mercredi.

Croissance rapide

Mercredi, Sonder, qui possède trois hôtels à Montréal, dont les Lofts Guérin sur le Plateau Mont-Royal, a indiqué qu’elle prévoit en ouvrir un quatrième bientôt. 

« On a un chiffre d’affaires de 200 M$. On estime passer environ à 450 M$ l’an prochain et on se rapprocherait du milliard de dollars à 950 M$ de revenus en 2022 », a partagé en entrevue au Journal Martin Picard, cofondateur et vice-président à l’immobilier de la compagnie.

Quand on lui demande si la société qui a comme premier actionnaire majoritaire un holding du groupe au Delaware payera ses impôts ici, le Québécois de retour au pays répond que oui sans la moindre hésitation.

« On est dans sept pays donc on paye des impôts dans ces sept pays-là pour les profits qui sont générés à ces endroits-là de façon conforme avec la loi fiscale », dit-il, en rappelant que Sonder a une présence plus tangible que d’autres géants avec des actifs physiques et des employés situés au Québec. 

Sonder  

  • Fondation : 2014, au Québec 
  • Domaine d’activité : Hôtellerie et hébergement  
  • Employés : 700 
  • Unités : 5000 
  • Villes : 35 
  • Pays : 7  

Source : Sonder et Registraire des entreprises du Québec