/news/politics
Navigation

[VIDÉO] Un député de la CAQ fait fi des règles sanitaires

Il a été exclu du caucus caquiste après une soirée arrosée sans distanciation physique dans une brasserie

Coup d'oeil sur cet article

François Legault martèle depuis neuf mois l’importance de respecter les règles sanitaires, mais son député Denis Tardif n’avait toujours pas compris la leçon. Filmé à son insu en train de multiplier les accolades lors d’une soirée bien arrosée, il a été exclu de son caucus jeudi.

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie

Une vidéo obtenue par TVA Nouvelles montre le député de Rivière-du-Loup–Témiscouata attablé, mercredi soir, à la brasserie locale Aux Fous Brassant avec au moins trois autres membres de son bureau de circonscription.

La population profitait alors des bars et restaurants pour une dernière fois, avant de basculer en zone rouge jeudi.

Visiblement éméchés, M. Tardif et les membres de son équipe semblent avoir relégué aux oubliettes les règles sanitaires de base, à l’image de certains covidiots ayant défrayé la manchette dans les derniers mois. 

  • Écoutez la chronique de Félix Séguin sur QUB radio:

Pas de masque et accolades

À plusieurs moments, le député touche ses collègues et se penche vers eux pour leur parler ou leur faire l’accolade sans respecter les deux mètres de distance.

De plus, M. Tardif se lève à plusieurs reprises sans porter le masque, à l’encontre des directives de la santé publique.  

Devant ces images, le gouvernement Legault dit avoir « accepté » la demande du député de se retirer temporairement du caucus caquiste.

« À un moment particulièrement critique de cette deuxième vague, pendant lequel nous demandons des efforts supplémentaires à toute la population, nous sommes d’avis que nos élus doivent être les premiers à se comporter selon les règles établies », a déclaré le whip en chef du gouvernement, Éric Lefebvre, dans une déclaration écrite.  

Son cabinet n’a pas été en mesure de préciser à quel moment – et si – M. Tardif pourra réintégrer le caucus.   

  • Écoutez le commentaire de Geneviève Pettersen à LCN:   

« Une erreur »

« Hier soir, j’ai commis une erreur. Je le regrette sincèrement et c’est pour cette raison que j’ai pris la décision de me retirer du caucus de la CAQ, affirme M. Tardif dans le même communiqué. J’aurais dû donner l’exemple, limiter mes contacts et respecter les règles de distanciation connues, comme le recommandent le gouvernement et la santé publique. » 

Avec cette exclusion, M. Tardif renonce à son poste de président de séance – où il est appelé à remplacer des présidents de commission –, ce qui représente une perte salariale d’environ 15 000 $ annuellement.   

Du côté du bureau du premier ministre, on parle d’une « grave erreur de jugement ». 

François Legault demandait encore mardi de ne pas organiser de partys de bureau en pleine résurgence de la pandémie de COVID-19.

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.

Soirée particulièrement animée

Aux Fous Brassant, le copropriétaire souligne que la soirée de mercredi était particulièrement animée, puisque la microbrasserie était ouverte pour la dernière fois de l’année 2020.

« Donc, il y avait quand même de la vie, malgré les 50 % de restriction. Alors, peut-être que [le député Tardif] a pu se promener pas de masque et que les employés ne l’ont pas vu. On n’est pas infaillibles », note Éric Viens.

Bonne nouvelle, toutefois, les quatre hommes sont partis en taxi, assure M. Viens.

— Avec la collaboration de TVA Nouvelles

Ce qu'ils ont dit     

Photo d'archives

« Ce n’est pas comme s’il était passé sur une lumière rouge. C’est comme s’il était policier et que tout le poste de police était passé sur une lumière rouge. »

– Gaétan Barrette, député libéral

Photo d'archives

« C’est une erreur de jugement monumentale. J’ai une pensée pour les travailleuses et les travailleurs du réseau de la santé qui sont sur la ligne de front depuis des mois et qui mettent leur santé en jeu. »

– Gabriel Nadeau-Dubois, porte-parole de Québec solidaire

APPEL À TOUS

Vous avez vaincu la COVID-19? Le Journal est à la recherche de personnes guéries du coronavirus et qui aimeraient témoigner.

Écrivez-nous à jdm-scoop@quebecormedia.com