/sports/racing
Navigation

La longue route vers la Série IndyCar

Un volant à temps plein en F2000 pour le jeune pilote québécois Thomas Nepveu

Thomas Nepveu
Photo courtoisie L’espoir québécois Thomas Nepveu amorcera sous peu un nouveau chapitre dans sa jeune carrière de pilote de course.

Coup d'oeil sur cet article

Après avoir fait ses classes en karting pendant neuf ans, le Québécois Thomas Nepveu passera à un échelon supérieur en 2021 alors qu’il sera engagé à temps plein dans la série américaine de développement USF2000.

Ce championnat est considéré comme l’étape préliminaire d’une filière en monoplace qui pourrait le mener un jour, espère-t-il, vers la discipline-reine, la Série IndyCar.

Le jeune pilote de 16 ans, originaire d’Oka, a été recruté par l’écurie Cape Motorsports, l’une des puissances du plateau comme le démontre sa fiche de neuf championnats dans cette catégorie.

« Je suis heureux de courir en monoplace en 2021, surtout avec l’une des meilleures organisations de la série, a dit Nepveu, originaire d’Oka. J’ai pu me familiariser avec cette écurie récemment et son efficacité sera un atout précieux dans mon apprentissage. »

Programme double à Toronto

La USF2000 est intégrée, en soutien, à l’horaire de la plupart des épreuves de la Série IndyCar. Le coup d’envoi de la prochaine saison est prévu au circuit urbain de St. Petersburg, en Floride, du 5 au 7 mars. Tout est toutefois sujet à confirmation en raison de la pandémie. 

Nepveu aura aussi une rare occasion de rouler au Canada puisque deux étapes de la USF2000 sont inscrites à la programmation du traditionnel Toronto Indy qui doit avoir lieu du 9 au 11 juillet dans les rues de la Ville-Reine.

Encore une fois, il faudra attendre quelques mois avant de savoir si cet événement, qui avait été annulé l’an dernier, sera bel et bien présenté en 2021. Au total, 18 épreuves sont inscrites au calendrier.

Des courses en F4

Nepveu a participé à plus de 300 courses en karting, remportant de nombreuses victoires et notamment huit championnats au fil des années. À part au Canada et aux États-Unis, il s’est déplacé en Europe et en Amérique du Sud pour se mesurer à l’élite de la spécialité.

Un peu plus tôt cette année, il s’est rendu au Mexique pour y disputer quelques courses en F4. À ses trois derniers départs, il a accédé au podium à deux reprises, dont une fois sur la plus haute marche.

La USF2000 est la première étape du programme Road to Indy avant les séries Indy Pro2000, Indy Lights et finalement l’IndyCar.