/sports/ski
Navigation

Des skieurs heureux à Vallée du Parc

Coup d'oeil sur cet article

La station de ski Vallée du Parc, en Mauricie, a lancé sa saison ce vendredi, et devant le peu d’options de sports d’hiver permis pour le moment en raison de la COVID-19, les skieurs attendaient ce moment avec impatience.

La plus grosse montagne de la Mauricie a ouvert 9 pistes tout juste avant les vacances. Afin de bien roder les mesures sanitaires, seuls les détenteurs d'un abonnement saisonnier ont eu le privilège de dévaler les pentes.

Même si l'ouverture survient un mois plus tard que l'an dernier en raison de faibles précipitations de neige, les conditions sont excellentes, selon le directeur général Alain Beauparlant. «On a des conditions exceptionnelles. Le temps froid des derniers jours a été bénéfique pour les canons à neige. On a le même type de neige qu’on retrouverait en janvier», a-t-il dit.

Il y a des contraintes comme une seule bulle familiale par télésiège, ce qui peut augmenter l'attente. Et le lunch doit se manger à l'extérieur ou dans l'auto. Mais rien pour décourager les skieurs.

«C’est certain que ça demande un peu de patience. On demande aux gens de collaborer, mais notre équipe est prête», a déclaré M. Beauparlant.

Les clubs de ski de fond et de raquette, eux, rongent leur frein. Malgré une vente de passes de saison qui bat des records, il n'y a pas assez de neige au sol pour débuter. Au club de ski de fond et raquettes Le Rocher de Shawinigan, rien n'indique que la situation s'améliorera d'ici Noël, mais le président Guy Lefebvre se croise les doigts.

«On regarde la météo quotidiennement. Mais le fond est très dur et les faibles quantités annoncées dans les prochains jours ne nous aideront pas beaucoup»,

De leur côté, les amateurs de patinage de Trois-Rivières peuvent sourire, car 10 des 30 patinoires et étangs de la ville ouvriront dès samedi avec des plages horaires précises et un nombre limité d'utilisateurs.