/news/coronavirus
Navigation

La COVID-19 a interrompu la croissance de la population canadienne

Coup d'oeil sur cet article

Le Canada a enregistré la plus faible croissance de sa population depuis près de 75 ans en raison de la pandémie de COVID-19, a indiqué jeudi un rapport de Statistique Canada. 

Au 1er octobre 2020, la population canadienne était en hausse de 2767 par rapport au bilan de Statistique Canada établi en juillet dernier. Il s’agit de la plus faible progression observée depuis 1946.

Si la population a légèrement augmenté au Québec (+1208), six provinces et deux territoires ont vu leur croissance diminuer ce trimestre, une première depuis 1951.

Une interruption qui peut s’expliquer par les différentes mesures mises en place pour arrêter la progression de la COVID-19, notamment avec les restrictions dans les déplacements internationaux, a fait savoir l’agence fédérale.

Au troisième trimestre, l’augmentation de la population canadienne est généralement attribuée à la hausse de la migration internationale, notamment avec l’arrivée des étudiants étrangers.

Mais cette année, le bilan total de la migration internationale était en baisse de 61,4% par rapport à 2019, avec une diminution record du nombre de résidents non permanents, selon Statistique Canada.

Et les mouvements entre les provinces et territoires ont également diminué de 21% par rapport à l’année dernière.

Enfin, les décès attribuables à la COVID-19 auraient eu une faible incidence sur ces chiffres, alors que Statistique Canada a observé une baisse des décès causés par le virus, passant de 8495 à 706 entre les deux derniers trimestres de 2020.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.