/news/green
Navigation

Protection de 17% du territoire: les leaders innus se disent insultés

Coup d'oeil sur cet article

Deux jours après que Québec eut confirmé l’extension à 17% des aires protégées sur son territoire terrestre et d’eau douce, les dirigeants de la nation innue ont fustigé, samedi, le gouvernement Legault, estimant que leurs recommandations ont été ignorées. 

De nombreux territoires nordiques ont été inclus dans la nouvelle extension, dont 30 000 km2 au Nunavik et 39 000 km2 du territoire d’Eeyou Istchee Baie-James, où est localisé le Grand Conseil des Cris.

Si les 9 communautés innues ont salué «le progrès réalisé dans la protection des terres et des eaux au Québec», elles dénoncent «la démarche» du gouvernement «qui ne respecte d'aucune façon les droits et titres ancestraux» de leur nation sur leur territoire, situé au Saguenay–Lac-Saint-Jean et sur la Côte-Nord.

Dans un communiqué diffusé samedi, on explique que «cette approche systémique ne respecte pas le processus de gouvernance de création d'aires protégées innues, ne respecte pas plus les obligations constitutionnelles de consultation et d'accommodements, et contredit les fondements mêmes de la réconciliation entamée avec les peuples autochtones».

«Depuis des années, nous affirmons nos droits et nos titres sur le territoire et nous nous efforçons de contribuer à son développement en acceptant de nous asseoir avec les autres paliers de gouvernements pour faire avancer les choses; si on nous avait considérés comme on se doit de le faire, les résultats envisagés auraient été encore meilleurs», a décrié Charles-Édouard Verreault, vice-chef aux relations extérieures à Mashteuiatsh et représentant innu à l'Assemblée des partenaires du plan Nord.

Pour M. Verrault, Québec a fait preuve d’un «manque flagrant de transparence».

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.