/investigations/transports
Navigation

Le rapport sur l'avenir du transport aérien régional attendu avec impatience dans l'Est-du-Québec

Coup d'oeil sur cet article

Les attentes sont grandes dans l'Est-du-Québec au sujet des solutions qui ont été retenues pour assurer l'avenir du transport aérien régional et qui seront connues en début d'année 2021.

Le rapport du groupe d'intervention présidé par le ministre des Transports, François Bonnardel, est en préparation et sera présenté lors d'une prochaine rencontre à la fin janvier, a indiqué le cabinet du ministre.

Trouver une façon à long terme de pallier l’abandon de plusieurs liaisons régionales par Air Canada l’été dernier est au centre des travaux du groupe d’intervention.

L'Union des municipalités (UMQ) martèle qu'il faut revoir le modèle.

«Je ne dis pas qu’il y a une solution qui est meilleure que l’autre. Ça prend un certain contrôle étatique par-dessus les entreprises privées pour réguler les marchés. S’assurer que l’on a une desserte en région qui est digne de ce nom, s’assurer qu’on a des prix de billets qui sont acceptables», a expliqué le premier vice-président de l’UMQ et maire de Gaspé, Daniel Côté.

«Le modèle d’il y a 30 ans passés et qui prévaut actuellement, purement privé, pour nous, c’est un modèle qui nuit à l’économie des régions et qui nuit aux citoyens des régions. Il faut le revoir, on a une occasion en or de le revoir, puisque le géant n’est plus dans la pièce.»

Entre-temps, le gouvernement du Québec a prolongé l'aide d'urgence pour les dessertes aériennes régionales jusqu'au 31 mars 2021.

  • Écoutez Daniel Côté, premier vice-président de l’Union des municipalités et maire de Gaspé, à QUB radio