/sports/ski
Navigation

Un planchiste québécois finit sa carrière junior en beauté

Coup d'oeil sur cet article

(Sportcom) – Ayant obtenu une médaille de bronze au slalom géant en parallèle la veille, Arnaud Gaudet a fait équipe avec l’Ontarienne Kaylie Buck pour terminer au sixième rang de la compétition par équipe des Championnats du monde juniors de surf des neiges, lundi, à Lachtal, en Autriche.

Le parcours du duo canadien s’est arrêté en quart de finale lorsqu’il a été battu par les Russes et futurs médaillés de bronze Victoria Pukhova et Vsevolod Martynov. C’est un autre duo russe, formé de Sofia Nadyrshina et de Dmitry Loginov, qui s’est imposé en grande finale contre les Japonais Tsubaki Miki et Daichi Shimizu.

Gaudet était le premier à s’élancer dans le parcours de slalom géant en parallèle, et dès qu’il a franchi la ligne d’arrivée, c’était au tour de Buck de prendre le relais. Les deux Canadiens ont commis la même erreur, au même endroit, ce qui a anéanti leurs espoirs d’accéder aux demi-finales.

«Ça s’est passé dans la transition à l’entrée du premier "pitch". J’ai perdu ma prise de carre et basculé vers l’arrière. Habituellement, ce sont les gars qui partent avant les filles dans le relais. Je préfère partir en deuxième, car quand mon adversaire est devant moi, c’est comme si j’avais une sixième vitesse», a soutenu Gaudet, qui mettait ainsi un terme à sa carrière chez les juniors.

Le planchiste de Montcalm était surtout heureux que ces Championnats, qui devaient être présentés en mars dernier, aient finalement pu être reportés neuf mois plus tard.

Imbattable

Cette dernière journée des Mondiaux juniors a aussi été marquée par le troisième sacre de Dmitry Loginov, qui a remporté toutes ses épreuves à Lachtal.

«Il est exceptionnel et personne n’a jamais été aussi bon que lui aussi jeune. Sa première Coupe du monde, il l’a gagnée à 17 ans, ce qui battait le record précédent de deux ans. Ce ne sera pas demain que quelqu’un va battre ce record.»

Gaudet demeurera en Autriche, plus précisément à Ramsau am Dachstein, avec son père et entraîneur, Patrik, afin de se préparer pour la reprise du circuit de la Coupe du monde qui se fera à Scuol, en Suisse, le 9 janvier.