/news/coronavirus
Navigation

COVID-19: début de la vaccination à Trois-Rivières

Coup d'oeil sur cet article

Claudette Toy, une résidente du CHLSD Cloutier-du-Rivage de Trois-Rivières âgée de 82 ans, est devenue mardi matin la première citoyenne de la Mauricie à recevoir le vaccin contre la COVID-19.

Mme Roy, qui avait déjà vaincu le coronavirus lors de la première vague, était accompagnée de son mari des soixante dernières années, Claude Loranger, au moment de recevoir la première des 975 doses reçues dans la région lundi.

«Je suis très fier d’elle. C’est tout un honneur qu’on l'ait choisi», s'est exclamé M. Loranger.

De quatre à six infirmières s’affairaient à la tâche mardi en visitant les patients un par un sur les étages. Pas moins de 166 résidents sont hébergés à Cloutier-du-Rivage, et seulement quelques-uns auraient refusé le vaccin.

Les travailleurs de l’établissement, mais aussi d’autres CHLSD de la région figuraient sur la liste prioritaire. Un espace avec accès à l’extérieur a été aménagé pour limiter les allées et venues à l’intérieur du bâtiment. Lina Marchand, une préposée aux bénéficiaires au CHSLD Laflèche à Shawinigan, était soulagée après avoir été vaccinée.

«Je me sens délivrée. C’est un poids qui s’enlève sur mes épaules. Ça se fait très rapidement et j’encourage mes collègues à faire pareil», a-t-elle dit.

La cadence pourrait augmenter. Si le vaccin de Moderna est approuvé dans les prochains jours, 168 000 doses arriveront au Canada d'ici la fin décembre.

Source de fierté pour la région, c'est une Trifluvienne qui dirige la compagnie pharmaceutique au Canada. Patricia Gauthier est née et a grandi à Trois-Rivières au sein d’une famille d’entrepreneurs. Son père a fondé la compagnie Agro-Sol à Saint-Narcisse, et sa mère est impliquée avec la chambre de commerce de Trois-Rivières.

«Même si je demeure à Toronto depuis 12 ans, c’est un grand ressourcement pour moi de revenir à Trois-Rivières voir ma famille», a-t-elle confié.

Elle assure que la compagnie est prête à livrer les doses promises. «Le transport est prêt. Si Santé Canada approuve, ça ira très vite», a-t-elle promis.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.