/sports/hockey
Navigation

La LNH dévoile son protocole COVID-19

HKN-HKO-SPO-2020-NHL-DRAFT---ROUND-ONE
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

La Ligue nationale de hockey (LNH) a dévoilé mardi ses exigences et ses recommandations quant à la COVID-19 lors de la saison 2020-2021.

Puisque les joueurs resteront à leur domicile lorsqu’ils ne seront pas sur la route, les mesures de santé et de sécurité sont d’autant plus importantes.

Lors des déplacements dans un amphithéâtre étranger, les équipes pourront voyager avec une escouade d’au maximum 50 individus, ce qui inclut les joueurs, les entraîneurs et le personnel. Ceux-ci seront séparés en sous-groupes, et certaines zones leur seront interdites.

Un seul hôtel par ville sera choisi par la ligue, afin que les réglementations y soient toujours respectées. Les athlètes ne pourront pas utiliser les gymnases, les piscines ou les saunas des différents lieux d’hébergement.

Au Canada, tout le monde devra évidemment observer une quarantaine de 14 jours après leur arrivée au pays.

Il n’y aura évidemment pas de restrictions lors des entraînements, mais les séances hors glace seront limitées à des groupes de 10 joueurs. Lors d’efforts physiques en dehors de la patinoire, les athlètes seront également tenus de respecter une distance minimale de trois mètres.

Éviter les contacts

Un médecin spécialisé en maladies infectieuses et un agent se chargeant du respect des conditions sanitaires devront suivre l’équipe en tout temps. Ce dernier devra s’assurer que les individus respectent les réglementations de base comme le port du masque, le lavage des mains et le contrôle quotidien des symptômes, et pourra sévir en ce sens.

La LNH recommande également aux hockeyeurs d’éviter des contacts non nécessaires avec des gens autres que la famille. Les sorties au restaurant, dans des endroits bondés et dans les transports en commun sont ainsi à éviter pour les joueurs.

Les membres des organisations pourront aller marcher ou s’entraîner à l’extérieur de l’aréna ou de l’hôtel en portant un masque, mais n’auront pas le droit d’avoir des interactions avec le public.

Pour d’autres exceptions, comme la présence des membres des médias ou des amateurs lors des matchs, la ligue s’en tiendra aux recommandations des organismes de santé publique des différentes régions. C’est également le cas pour les membres des familles, qui seraient isolés des autres partisans, si tel est le cas.

Dans le cas d’un test positif à la COVID-19, un joueur devra immédiatement être placé en isolement, et ses derniers contacts seront observés de près. S’il s’agissait en fait d’un résultat faux-positif, deux tests supplémentaires, à 24 heures d’intervalle chacun, devront être remis.

Un individu ayant été atteint par le coronavirus pourra reprendre le cours normal de ses activités après 10 jours, s’il est toujours asymptomatique.

Selon le réseau Sportsnet, l'identité des joueurs ayant été déclarés positifs sera dévoilée par le circuit Bettman, sauf lors des camps d'entraînement, ce qui n'était pas le cas la saison dernière.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.