/entertainment/shows
Navigation

Une nouvelle ville pour le spectacle de la fête nationale du Québec en 2021

Une nouvelle ville pour le spectacle de la fête nationale du Québec en 2021
COURTOISIE YAN TURCOTTE

Coup d'oeil sur cet article

Enregistré à Trois-Rivières l’été dernier, le spectacle de la fête nationale du Québec se transportera dans une autre ville en 2021, a confié la ministre de la Culture Nathalie Roy, en exclusivité à l’Agence QMI.

«J’ai beaucoup aimé, en 2020, le fait qu’on soit sortis de Montréal et Québec et qu’on soit allés en région. La fête nationale des Québécois, c’est la fête du Québec en entier. Et cette formule d’aller en région, on va la reprendre cette année», a indiqué la ministre.

«Le spectacle de la fête nationale sera dans une autre région du Québec. Je ne sais pas laquelle. Ça ne sera pas la Mauricie, où on était l’an dernier, ça en sera une autre, et nos artistes seront reçus dans cette région, le spectacle aura lieu là, et il sera télédiffusé. On travaille là-dessus avec différents joueurs», a ajouté Nathalie Roy, qui a aussi exprimé le souhait qu’on fasse désormais découvrir un nouveau coin de la province, chaque année, lors de la fête nationale.

Étant donné le caractère particulier des dernières célébrations, alors que les rassemblements étaient toujours proscrits dans la Belle Province, l’organisation des festivités annuelles avait écarté les traditionnels happenings de Québec, sur les plaines d’Abraham, et de Montréal, pour n’offrir qu’un grand rendez-vous, intitulé Tout le Québec à l’unisson.

Celui-ci avait été diffusé à la télévision en simultané sur les quatre grands réseaux (TVA, Radio-Canada, Noovo et Télé-Québec) depuis l’amphithéâtre Cogeco de Trois-Rivières. Animée par Ariane Moffatt et Pierre Lapointe, la soirée avait été réalisée par Jean-François Blais.

Avec des drapeaux!

Les célébrations télévisées de la Saint-Jean-Baptiste 2020 ont aussi été marquées par un grand absent: le drapeau du Québec.

On se souvient qu’au lendemain de la présentation du spectacle, plusieurs ont décrié le fait qu’aucun fleurdelisé n’ait été aperçu sur scène durant toute la durée de l’événement. Le Mouvement national des Québécoises et Québécois (MNQ) avait reconnu son erreur, en la justifiant par l’absence de foule qui avait causé une distraction.

Avant même qu’on lui pose la question, Nathalie Roy s’est empressée de reconnaître qu’«il manquait de drapeaux» à la fête nationale l’an dernier. «Je n’étais pas très heureuse de ça!» a-t-elle avoué, avant de s’empresser d’ajouter que la méprise sera corrigée l’an prochain.

«L’année prochaine, il va y en avoir des drapeaux! Le message est passé à la personne qui a oublié la boîte de drapeaux! L’année prochaine, vous n’en manquerez pas, je vous en "passe un papier"!» a assuré la ministre avec aplomb.