/news/currentevents
Navigation

Des policiers sauvent leur bébé d’une mort certaine: des retrouvailles émotives

Jérémie Gagnon, Amanda Dalton et leur petit garçon Lowan entourés des agents lors de retrouvailles en décembre 2020.
Photo COURTOISIE Jérémie Gagnon, Amanda Dalton et leur petit garçon Lowan entourés des agents lors de retrouvailles en décembre 2020.

Coup d'oeil sur cet article

Une famille de Gatineau pourra célébrer Noël avec son bébé grâce à l’intervention rapide de policiers qui ont sauvé le poupon d’une mort certaine. Les retrouvailles étaient incontestablement remplies d’émotions.

Le petit Lowan, ses parents Jérémie Gagnon et Amanda Dalton, les agents Kaven Tremblay et Janvier Gagnon-Ouellet ainsi que le sergent Sébastien Pépin-Villeneuve ont pu échanger plus calmement qu’il y a trois mois lors de retrouvailles fortes en émotions, le 14 décembre dernier.

«Ça s’est déroulé tellement vite. Ils ont agi avec rapidité et sans hésitation. C’était agréable de pouvoir leur reparler et les remercier de vive voix», a confié le papa du bambin à l’Agence QMI lors d’une conversation téléphonique ayant eu lieu mercredi.

Jérémie Gagnon, Amanda Dalton et leur petit garçon Lowan.
Photo COURTOISIE
Jérémie Gagnon, Amanda Dalton et leur petit garçon Lowan.

«Lorsque Lowan est revenu parmi nous cette journée-là, ç’a été un grand moment de bonheur. Aujourd'hui, j'étais bien heureux de revoir ce petit homme plein d'énergie après avoir vaincu autant de moments difficiles», a pour sa part mentionné l’agent Tremblay.

Étouffé

Le 11 septembre dernier, les trois policiers étaient en patrouille lorsqu’ils ont entendu un appel sur les ondes radio concernant un bébé de cinq mois qui gisait inconscient dans un logement de Gatineau.

En moins de deux minutes, le trio arrive sur les lieux. Le bambin était en fait en arrêt cardio-respiratoire après s’être vraisemblablement étouffé avec son tube naso-gastrique, lui qui souffre de polykystose rénale.

Grâce à des manœuvres de réanimation et de désobstruction des voies respiratoires prodiguées par l’agent Gagnon-Ouellet, le petit Lowan a pu être sauvé de l'étouffement.

Premier Noël

Cette intervention rapide des policiers et des ambulanciers venus en renfort a permis à Lowan de se remettre de ce malheureux événement, sans séquelles à long terme.

Mieux encore, les tests subis par la suite ont fait en sorte qu’il n’a plus besoin du tube naso-gastrique pour se nourrir, buvant dorénavant son lait à même une bouteille.

Un premier Noël qui s’annonce donc merveilleux pour la famille Dalton-Gagnon qui a reçu à l’avance le plus beau des cadeaux, un garçon fringant et en meilleure santé.