/world/pacificasia
Navigation

La Chine suspend les vols avec le Royaume-Uni

La Chine suspend les vols avec le Royaume-Uni
Michel Desbiens/AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

Pékin | La Chine a annoncé jeudi la suspension de ses liaisons aériennes avec le Royaume-Uni, à la suite de l'apparition d'une nouvelle souche du coronavirus dans ce pays. 

«Compte tenu de la nature exceptionnelle de la mutation du virus et de son impact potentiel», la Chine «a suspendu les vols avec le Royaume-Uni après une solide évaluation», a annoncé le ministère chinois des Affaires étrangères devant la presse.

Confronté à une nouvelle vague de contaminations attribuée à la nouvelle souche, partiellement reconfiné et isolé par la décision d'une cinquantaine de pays de couper leurs liaisons, le Royaume-Uni affiche l'un des bilans de la pandémie les plus lourds en Europe, avec plus de 69 000 morts et un record de près de 40 000 contaminations enregistrées mercredi.

La France a toutefois autorisé à partir de mercredi les retours des résidents européens, à condition qu'ils produisent un test épidémiologique négatif.

De son côté, la Chine, où le nouveau coronavirus a fait son apparition l'an dernier, a largement endigué l'épidémie sur son territoire.

Le pays a pratiquement fermé ses frontières fin mars et réduit considérablement ses vols internationaux, avant d'entrouvrir prudemment ses portes pendant l'été aux étrangers déjà porteurs d'un permis de séjour.

Avec la deuxième vague apparue notamment en Europe, Pékin a cependant refermé la porte début novembre, interdisant l'entrée à tous les voyageurs étrangers en provenance de plusieurs pays comme le Royaume-Uni, la Belgique, les Philippines, l'Inde, l'Ukraine ou le Bangladesh

Pour d'autres pays, comme la France, les États-Unis, l'Allemagne ou le Canada, les voyageurs, chinois ou étrangers, doivent produire deux tests de dépistage (sérologique et PCR) effectués dans les deux jours précédant leur embarquement.

Dans de nombreux pays, obtenir les résultats des tests dans un délai de 48 heures s'avère problématique.

Les vols internationaux restent considérablement réduits depuis fin mars, limités en principe à un par compagnie aérienne, par pays et par semaine.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.