/news/consumer
Navigation

Moins de dépenses des Fêtes en 2020

Les habitudes de consommation des Québécois ont été complètement bouleversées par la pandémie

GEN-MAGASINAGE-NOËL
Photo d'archives, Agence QMI Les Québécois commençaient leur magasinage des Fêtes aux Promenades St-Bruno, le 21 novembre.

Coup d'oeil sur cet article

Face à une année incertaine sur le plan financier en raison de la pandémie, les Québécois ont l’intention de dépenser moins pour la période des Fêtes et de privilégier l’achat local pour les cadeaux.

• À lire aussi: Et vous, comment allez-vous célébrer Noël cette année?

• À lire aussi: Ouvert ou fermé pour Noël

« Les dépenses pour Noël étaient à la hausse depuis quelques années, mais pas en 2020. Ça tranche avec la tendance », analyse Christian Bourque, vice-président de la firme Léger. 

Selon un sondage réalisé par sa firme, 43 % des Québécois dépenseront moins pour l’achat de cadeaux de Noël. 

« Il y a encore un stress financier et une certaine frugalité [de nos dépenses]. Même si bien des Canadiens ont épargné plus pendant la pandémie, l’avenir est incertain », soutient Fabien Durif, professeur et directeur de l’Observatoire de la consommation responsable.  

Une famille faisait du lèche-vitrine le même jour au centre Eaton, à Montréal.
Photo d'archives, Agence QMI
Une famille faisait du lèche-vitrine le même jour au centre Eaton, à Montréal.

Plus d’achats en ligne

Par ailleurs, 59 % des gens sondés ont l’intention d’acheter moins de cadeaux en magasin, tandis que 41 % souhaitaient s’en procurer plus en ligne, des résultats à l’image de la pandémie. 

« Cette tendance semble s’accroître depuis mars et continuera tant qu’il y aura des mesures sanitaires. Il y a une perte de l’expérience du magasinage classique en raison des restrictions », explique M. Durif.

Ce dernier met tout de même en garde quant à l’empreinte environnementale des commandes en ligne. 

« C’est beaucoup d’emballage et de transport. Il va falloir y réfléchir en tant que citoyen. Mais pour l’instant, on a peu d’informations et de chiffres là-dessus, donc on n’y pense pas vraiment. C’est notre prochain défi », dit-il. 

De nouvelles habitudes plus sobres

Autre phénomène qui résulte de la pandémie, mais surtout du premier confinement au printemps dernier : on s’est habitué à acheter moins de façon générale. 

Les magasins ont été fermés plusieurs semaines, puis les heures d’ouverture ont été réduites, par exemple avec la fermeture le dimanche. 

« Ça ne semblait pas déranger les gens. Ils se sont même habitués et ont remarqué qu’ils n’avaient pas besoin de consommer autant », constate M. Durif. 

Selon lui, la consommation de certains est devenue plus « réfléchie » et « sobre » dans les derniers mois.

L’achat local à l’avant-plan

Pas moins de 34 % des Québécois disent privilégier davantage l’achat de produits locaux à offrir en cadeaux cette année. 

Des initiatives comme le Panier Bleu ont donné une belle visibilité à des entreprises québécoises, ce qui s’est reflété dans les intentions d’achat à l’approche des Fêtes, croit le professeur de marketing.   

« 2020 est une année qui a accéléré toutes les tendances que l’on voyait arriver. L’achat local et le “fait maison” ont complètement explosé », souligne M. Durif. 

Il explique que la principale motivation des citoyens est de soutenir les entreprises d’ici, dont certaines vivent une période particulièrement difficile. 

Croyez-vous dépenser plus ou moins pour l’achat de cadeaux ?      

Dépenser plus : 10 %

Dépenser autant : 48 %

Dépenser moins : 43 % 


Achats de cadeaux en ligne

Plus que l’année dernière : 41 %

Autant que l’année dernière : 26 %

Moins que l’année dernière : 11 %

Ne s’applique pas* : 22 %

* je n’ai pas fait cela en 2019 et je n’ai pas l’intention de le faire cette année.


 

Achats de cadeaux locaux      

Plus que l’année dernière : 34 %

Autant que l’année dernière : 40 %

Moins que l’année dernière : 9 %

Ne s’applique pas* : 17 %

* je n’ai pas fait cela en 2019 et je n’ai pas l’intention de le faire cette année.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.