/news/coronavirus
Navigation

COVID-19: la nouvelle souche du virus est-elle déjà chez nous?

Coup d'oeil sur cet article

Le nouveau variant du coronavirus a été détecté pour la première fois en Allemagne, en France et en Espagne au cours des derniers jours, après avoir frappé l'Angleterre. Et il pourrait déjà être au Québec sans même qu'on ne le sache, avertit une experte.

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie de COVID-19

• À lire aussi: COVID-19: premiers cas confirmés du variant britannique en Espagne

• À lire aussi: COVID-19: premier cas de la nouvelle souche en France

«C’est fort probable que ces variants soient rendus un petit peu partout sur la planète parce qu’ils étaient en circulation en Angleterre depuis septembre, mais on ne les avait pas reconnus à ce moment-là», explique la Dre Cécile Tremblay, microbiologiste-infectiologue au CHUM.

«Il est peut-être déjà [chez nous] et on n’en a pas la moindre idée. C’est la raison pour laquelle il vaut mieux être plus prudent et ne pas faire de voyages non essentiels», insiste-t-elle.

Si le coronavirus n’en est pas à sa première mutation, ce variant inquiète davantage parce qu’il a été associé à une transmission plus élevée.

«Épidémiologiquement, il a été associé à des régions où il y a eu un plus haut taux de transmission. On pense qu’une possible mutation qui se situe dans le spicule de l’enveloppe du virus l’aiderait à se multiplier plus rapidement», détaille la Dre Tremblay, qui rappelle que ces observations restent à être démontrées en laboratoire.

L’experte prévient que même si cette nouvelle souche ne semble pas être plus virulente que les précédentes, sa plus grande contagiosité provoquera une hausse des contaminations et entraînera inexorablement une montée des hospitalisations et des décès.

«On veut éviter le plus possible d’avoir des variants qui pourraient nous rendre la vie encore plus difficile», souligne-t-elle.

En attendant qu’un nombre suffisant de Québécois soient vaccinés, la Dre Tremblay rappelle que l’application des mesures sanitaires de base et le confinement sont les seules protections efficaces, particulièrement durant la période des Fêtes.

«La transmission que l’on vit actuellement au Québec et au Canada est déjà épouvantable et on s’attend à ce qu’elle soit pire après les Fêtes. Ne serait-ce que pour ça, il faut accélérer le plus vite qu’on peut la campagne de vaccination, note-t-elle. La leçon qu’il faut en tirer, ce n’est pas d’accélérer ce qu’on essaie déjà d’accélérer, c’est de continuer à prendre les mesures de sécurité.»

APPEL À TOUS

Vous avez vaincu la COVID-19? Le Journal est à la recherche de personnes guéries du coronavirus et qui aimeraient témoigner.

Écrivez-nous à jdm-scoop@quebecormedia.com

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.