/news/coronavirus
Navigation

Variante du coronavirus: premier cas détecté en Suède, une dizaine en Italie

Variante du coronavirus: premier cas détecté en Suède, une dizaine en Italie
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Un premier cas de contamination à la nouvelle variante du coronavirus circulant au Royaume-Uni a été détecté en Suède, ont annoncé samedi les autorités sanitaires.

• À lire aussi: Premiers cas confirmés du variant britannique en Espagne

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie de COVID-19

• À lire aussi: La nouvelle souche du virus est-elle déjà chez nous?

Il a été repéré «sur une personne qui a voyagé depuis le Royaume-Uni», a souligné l’Agence de santé publique suédoise dans un communiqué. Il s’agit «d’un premier cas isolé» dans ce pays.

«Ce n’était pas inattendu. Nous savons que ce variant existe au Royaume-Uni depuis septembre et qu’il a également été signalé dans d’autres pays d’Europe sous la forme de cas isolés», a expliqué Mme Karin Tegmark Wisell, l’un des responsables de l’agence.

La personne, arrivée le 20 décembre en Suède, selon les médias, a séjourné dans le Södermanland, au sud de Stockholm.

«Le risque de propagation de l’infection en raison du cas est considéré comme très faible» dans la région, ont précisé les autorités locales dans un communiqué.

Après l’apparition de cette nouvelle souche jugée par les autorités britanniques plus contagieuse, le gouvernement suédois a annoncé, le 21 décembre, qu’il suspendait pour 48 heures les vols depuis le Royaume-Uni. Mercredi, la suspension a été prolongée jusqu’au 31 décembre.

En dépit de cette mesure, un avion de la compagnie British Airways en provenance de Londres — avec à son bord 29 Suédois et quatre Finlandais — a atterri samedi à l’aéroport de Stockholm-Arlanda, suscitant l’incompréhension des autorités suédoises.

«Nous avons été surpris quand nous avons vu qu’il y avait des passagers dans l’avion», a déclaré le chef de la police des frontières Patrik Engström au journal Svenska Dagbladet.

Selon les médias, les 29 Suédois ont été autorisés à entrer en Suède, sans tests ni exigences de quarantaine. Les autorités leur demandent maintenant de s’isoler et de se faire tester.

Pour l’Agence suédoise des transports, il s’agit d’un malentendu avec la compagnie aérienne sur les règles suédoises en vigueur.

33 cas au Danemark

Après la France, l’Allemagne ou encore le Liban, des cas confirmés du variant Britannique ont aussi été signalés samedi en Espagne et en Italie.

Au Danemark, pays voisin de la Suède, les autorités sanitaires ont annoncé, plus tôt cette semaine, avoir enregistré un total de 33 cas de contamination par ce même variant.

«Les nouveaux chiffres indiquent qu’il y a maintenant une infection sociétale au Danemark avec la variante anglaise. Cependant, c’est à un niveau bas», a indiqué l’institut danois chargé des maladies, SSI.

Les autorités danoises soulignent qu’elles ont de meilleures capacités de séquençage que la plupart des autres pays, et donc de plus grandes chances d’identifier des cas.

Une dizaine de cas du variant britannique détectés en Italie   

Six personnes ont été déclarées positives au variant britannique du coronavirus à leur arrivée en Italie, fin décembre, en provenance de Londres, portant à une dizaine le nombre de cas recensés dans le pays, ont indiqué samedi les autorités de santé.

Ces six cas concernent des passagers testés à l’aéroport Capodichino de Naples juste avant la suspension cette semaine des vols en provenance du Royaume-Uni, a annoncé le président de la région Campanie, Vincenzo de Luca.

Variante du coronavirus: premier cas détecté en Suède, une dizaine en Italie
AFP

Trois autres cas ont été détectés dans la région de Venise à la veille de Noël, deux dans les Pouilles et deux, dont les échantillons ont été envoyés à Rome pour confirmation, dans les Abruzzes.

Le nouveau variant pourrait être jusqu’à 70% plus contagieux que les autres souches en circulation, selon une étude de la London School of Hygiene and Tropical Medicine (LSHTM) qui recoupe les estimations d’autres chercheurs, membres du groupe qui conseille le gouvernement britannique.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.