/news/coronavirus
Navigation

Les touristatas seront-ils vraiment surveillés?

On craint pour le système de santé si les voyageurs ne respectent pas la quarantaine

Fête sur la plage
Photo Clara Loiseau Des groupes de touristes faisaient la fête sur la plage publique de Playa del Carmen, le jour de Noël.

Coup d'oeil sur cet article

Le gouvernement devra faire des vérifications plus poussées pour contrer les récalcitrants tentés de ne pas suivre à la lettre la quarantaine au retour du Sud, si on veut éviter que la situation s’aggrave au Québec, croit un spécialiste.

• À lire aussi: Au pays des touristatas

• À lire aussi: Le Journal chez les résistants!

• À lire aussi: Elvis Gratton (et ses clones) à la plage

Les gens s’agglutinaient aussi autour de la piscine de l’hôtel.
Photo Clara Loiseau
Les gens s’agglutinaient aussi autour de la piscine de l’hôtel.

« La situation va dépendre de la vigueur avec laquelle le gouvernement va renforcer la quarantaine. C’est simple, ou on réussit notre coup et on réussit à gérer ceux qui ont attrapé la maladie dans le Sud, ou il y en a qui s’échappent de la quarantaine et on va avoir des dizaines et des dizaines d’éclosions partout en région et à Montréal », juge le Dr François Marquis, chef des soins intensifs de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont, à Montréal.

La distanciation était rare dans les restaurants du complexe.
Photo Clara Loiseau
La distanciation était rare dans les restaurants du complexe.

Selon lui, si des voyageurs ne respectent pas les mesures en place, la situation pourrait devenir bien pire que celle que l’on a connue le printemps dernier, au retour de la semaine de relâche.

Car après avoir vu les images prises par Le Journal, le retour des voyageurs en vacances dans le Sud inquiète.

« La problématique, c’est qu’à la semaine de relâche, le système de santé ici était encore frais et disponible avec beaucoup de capacité d’hospitalisation, alors que là on est plein, on est fatigué et les ressources sont épuisées. Il y aura peu ou pas de marge de manœuvre pour accueillir ces joyeux voyageurs », affirme le Dr Marquis.

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.

Vérifier en personne

De son côté, Kristina Michaud, porte-parole du Bloc Québécois en matière de Sécurité publique, exhorte le gouvernement de Justin Trudeau à prendre les mesures nécessaires pour contrôler les voyageurs qui reviennent au pays.

« Si c’est juste un appel qui vérifie que les gens sont bien à la maison pour leur quarantaine, ce n’est peut-être pas suffisant. Il faut que les mesures soient renforcées afin qu’on aille sur place pour voir si les gens respectent vraiment l’isolement et ont pris des mesures pour rester confinés pendant 14 jours », soutient-elle.

Nimâ Machouf, épidémiologiste, rappelle d’ailleurs que c’est par les voyageurs que le virus a fait son entrée au pays.

« S’il y a eu trop de fréquentations parmi les voyageurs, parce que tout le monde arrive d’un peu partout aussi, ce n’est pas juste les gens qui sont sur place [qui risquent d’attraper la COVID], on risque de rapporter de la COVID aussi chez nous », soutient l’épidémiologiste.

Depuis deux semaines, Santé Canada a détecté au moins un cas de COVID-19 sur 25 vols qui ont transité par l’aéroport de Montréal.

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres