/news/coronavirus
Navigation

Quelques covidiots remarquables dans le monde du sport en 2020

Quelques covidiots remarquables dans le monde du sport en 2020
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Un nouveau terme, pas des plus flatteurs, a fait son apparition dans le jargon populaire en 2020: celui de covidiot. Cette catégorie de gens peu soucieux des protocoles ou de répandre leurs germes a été bien représentée dans le milieu sportif ces derniers mois. En voici quelques exemples parmi les plus notoires. 

• À lire aussi: Voici pourquoi ils ont été surnommés «covidiots» 

Rudy Gobert  

Le joueur du Jazz de l’Utah semblait se trouver bien drôle en touchant tous les micros à sa portée à la fin d’un point de presse, en mars dernier, alors que l’anxiété commençait à monter en Amérique du Nord face au coronavirus. 

Le grand Français, à ce moment, était malheureusement infecté sans le savoir. Lorsque le diagnostic est tombé, dans les jours suivants, la ligue a suspendu ses activités et les autres ligues professionnelles lui ont rapidement emboîté le pas. Gobert a été le premier cas de COVID-19 connu dans la NBA. Son coéquipier Donovan Mitchell a été déclaré positif par la suite et a vertement critiqué Gobert pour son attitude désinvolte devant la menace du coronavirus.   

Novak Djokovic  

Quelques covidiots remarquables dans le monde du sport en 2020
AFP

Novak Djokovic avait sans doute de bonnes intentions en organisant un tournoi de tennis amical chez lui, à Belgrade, alors que la plupart des sports professionnels étaient à l’arrêt. Le problème est qu’aucune véritable précaution n’a été prise, lors de cet événement, pour contrer le virus. Le tournoi se déroulait devant public, sans protocole pour assurer la distanciation sociale. De plus, ni les joueurs ni les spectateurs n’avaient l’obligation de porter le masque. Des images d’une fête tenue dans le cadre du tournoi, montrant des joueurs s’amuser comme des fous dans une boîte de nuit, ont abondamment circulé dans les médias sociaux. Résultat? Grigor Dimitrov, Borna Coric, Viktor Troicki et Djokovic lui-même ont été infectés par le virus. Même chose pour la femme du joueur serbe et pour son entraîneur Goran Ivanisevic.    

Justin Turner  

Quelques covidiots remarquables dans le monde du sport en 2020
AFP

Le joueur de troisième but des Dodgers de Los Angeles Justin Turner s’est peut-être illustré pendant les séries éliminatoires du baseball majeur, mais il n’a impressionné personne en retournant sur le terrain pour célébrer la victoire des siens en Série mondiale alors qu’il venait de recevoir un diagnostic de COVID-19. Turner n’a pas été puni par la ligue pour son geste. Dans les jours qui ont suivi, les Dodgers ont annoncé plusieurs cas de coronavirus au sein de leur organisation.    

Sam Querrey  

Quelques covidiots remarquables dans le monde du sport en 2020
AFP

Placé en quarantaine par les autorités russes après avoir reçu un résultat positif au dépistage de la COVID-19 lors du tournoi de Saint-Pétersbourg, le joueur de tennis américain Sam Querrey a décidé de quitter à l’improviste sa chambre d’hôtel et de fuir la Russie à bord d’un avion privé. Sa femme et lui, tous deux infectés par le virus, avaient reçu l’ordre de rester isolés.    

Kemah Siverand  

Quelques covidiots remarquables dans le monde du sport en 2020
Photo instagram @ksiv16

Le demi de coin a été libéré par les Seahawks de Seattle après avoir tenté de faire entrer une femme dans l’hôtel de l’équipe, ce qu'interdit le protocole de la NFL. Déguisée en joueur des Seahawks pour tromper la sécurité, l’intruse a rapidement été repérée grâce aux caméras de surveillance de l’établissement. Jamais repêché, Siverand avait reçu une invitation au camp des Seahawks.

Odell Beckham fils 

Quelques covidiots remarquables dans le monde du sport en 2020
Photo AFP

Parmi les covidiots, il y a aussi ceux qui, comme Odell Beckham fils, se croient immunisés contre le virus. En effet, le receveur des Browns de Cleveland a confié aux médias, en octobre, qu’il ne croyait pas que le coronavirus puisse l’infecter, son corps étant «une barrière infranchissable». «Sans être arrogant, je ne crois pas que la COVID puisse m’atteindre. Je ne crois pas que ça entrera dans mon corps. Je ne veux rien avoir à faire avec ça [le virus] et il ne veut rien avoir à faire avec moi. C’est un respect mutuel», a dit le joueur de 27 ans.    

Les joueurs du Lightning, avec une mention spéciale pour Alex Killorn  

Les joueurs du Lightning de Tampa Bay semblent avoir oublié la pandémie de COVID-19 à leur sortie de la bulle de la Ligue nationale de hockey, avec la coupe Stanley en main. 

Quelques covidiots remarquables dans le monde du sport en 2020
AFP

Malgré certaines précautions prises pour les célébrations publiques – défilé en bateaux à moteur et accès restreint au rassemblement au Buccaneers’ Raymond James Stadium, par exemple –, la distanciation sociale a rapidement «pris le bord» pendant les célébrations.

Plusieurs partisans ont même eu «la chance» de boire à même la coupe. 

Quelques covidiots remarquables dans le monde du sport en 2020
AFP

Parmi les joueurs du Lightning, une mention spéciale à Alex Killorn, qui a remercié le gouverneur Ron DeSantis d’avoir ouvert les bars à temps pour les célébrations de la Coupe Stanley, alors que le nombre de cas de COVID-19 continuait de se multiplier en Floride.    

Les Raiders de Las Vegas  

Quelques covidiots remarquables dans le monde du sport en 2020
AFP

Les Raiders de Las Vegas ont eu bien du mal à saisir l’importance de respecter les règles sanitaires imposées par la NFL avec son protocole contre la COVID-19. Début novembre, la ligue a imposé à la formation du Nevada une quatrième contravention pour non-respect du protocole. En tant que multirécidiviste, l’équipe a été dépouillée d’un choix de sixième ronde au repêchage. Jusqu’à présent, les Raiders se sont vu imposer l’équivalent de 1,2 million de dollars en contraventions liées à la COVID-19. Entre autres nombreux faits qui leur ont été reprochés, des personnes non autorisées se sont notamment retrouvées dans leur vestiaire. Le port du masque et le respect de la distanciation sociale semblent aussi avoir été problématiques chez les Raiders.

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres