/finance/news
Navigation

Vente d’une résidence: quelles dépenses sont déductibles pour réduire le gain en capital?

Coup d'oeil sur cet article

Une question de Daniel, un de nos lecteurs, au sujet du gain en capital lors de la vente d’une propriété : J’ai vendu ma résidence secondaire cette année et j’aimerais savoir quelles dépenses peuvent être déduites afin de réduire le gain en capital. Puis-je déduire le coût des luminaires ?

Selon l’avocat et fiscaliste Jean Girard, vous pouvez inclure plusieurs dépenses pour réduire le gain en capital, et donc l’imposition sur celui-ci.

Le calcul

Le calcul du gain en capital se fait habituellement comme suit : le produit de disposition (c’est-à-dire le prix de vente) dont on déduit les frais de vente (courtage, arpenteur) ainsi que le coût initial du bien vendu. Dans le coût initial, vous pouvez ajouter les frais encourus comme les honoraires du notaire et également retrancher les ajouts faits à l’immeuble, comme un agrandissement qui augmenterait le coût initial de la propriété.

« En ce qui concerne les luminaires, pour pouvoir être déduits, il est nécessaire que ceux-ci soient d’une qualité supérieure aux anciens, de façon à ce qu’on puisse les ajouter au coût de l’immeuble et non pas qu’ils soient considérés comme un simple entretien ou une réparation », précise Me Girard. 

Attention, ceci ne constitue pas une opinion fiscale et il est préférable de consulter un comptable ou un fiscaliste avant de produire votre déclaration de revenus.


Vous avez des questions ? Écrivez-moi à l’adresse suivante: emmanuelle.gril@quebecormedia.com.