/opinion/columnists
Navigation

On vous demande juste de rester chez vous

Il faut sauver le soldat Ryan
Photo courtoisie, Paramount

Coup d'oeil sur cet article

Il me semble qu’on ne demande pas grand-chose.

Restez chez vous, c’est tout. Limitez vos sorties. On ne vous demande pas de prendre un masque et d’aller travailler 12 heures par jour dans un CHSLD. Ni de prendre un balai et un torchon et d’aller laver les murs d’un hôpital, pendant que des médecins et des infirmières courent autour de vous, non.

Juste de rester chez vous.

À vous pogner le beigne.

DANS LE MUR

Pensez à ça...

Ces temps-ci, il suffit de ne rien faire pour être un héros !

Plus vous ne faites rien, plus on va vous acclamer et vous féliciter ! Et plus vos voisins vont être fiers de vous !

Me semble que c’est un bon deal, non ?

C’est quand la dernière fois où il suffisait de regarder la télé ou de jouer au Ker Plunk pour être considéré comme un citoyen exemplaire ? Un modèle ?

Avant, pour devenir un héros, il fallait se battre ! Mettre sa vie en danger ! Sauter en parachute, ramper dans une tranchée en plein hiver, courir sur une plage de Normandie et affronter les canons de l’ennemi !

Il fallait se comporter comme le soldat Ryan !

Sophie et Richard ne sont pas bons aux fourneaux, mais ils savent cuisiner leurs invités! Invitez-vous à la table de Devine qui vient souper? une série balado originale.

Aujourd’hui, tout ce qu’on vous demande, c’est de dormir. Et de regarder de vieux matches Canadiens-Nordiques à TVA Sports.

Si Spielberg tournait un remake d’Il faut sauver le soldat Ryan, Tom Hanks serait en pyjama dans son salon et mangerait des Corn Flakes à deux heures de l’après-midi !

Pas mal, non ?

C’est tout ce qu’on vous demande !

Et vous n’êtes même pas capable de faire ça ?

Trop exigeant ?

Vous savez où on s’en va comme société avec une attitude comme celle-là ?

Dans le mur. Drette dans le mur. 

À deux cents milles à l’heure.

LE PACHYDERME

Les philosophes qui, tel Michel Onfray, ne cessent de répéter que l’Occident est en déclin ont raison.

L’Homo Occidentalus est un gros pachyderme gâté pourri. Un préado de 12 ans qui menace d’appeler la DPJ dès qu’on lui demande de mettre son assiette dans le lave-vaisselle. 

Même plus capable de faire le moindre petit sacrifice, le moindre effort collectif. 

Quoi ? On me demande de porter un masque quand je vais chercher mes Export-A ? DICTATURE ! LIBAAAAAAARTÉ !

HITLER ! STALINE ! MAO ! POL POT !

Vous savez pourquoi on a aboli les commissions scolaires ? Parce que les gens n’allaient plus voter quand venait le temps de choisir des commissaires.

Trop difficile.

Faut que tu te rendes à l’école. Que tu mettes un X dans un carré.

Ouf, trop d’effort. 

On a déjà des élections fédérales, provinciales et municipales, c’est assez. Trois X à chaque quatre ans, c’est trop nous demander. 

D’ailleurs, c’est pour quand, le vote électronique ?

Tanné de me déplacer chaque fois qu’il faut choisir un leader ! J’ai d’autres choses à faire, moi !

LES BOFFISTES

Partout, en Iran, en Chine, en Syrie, en Afghanistan, en Afrique, en Corée du Nord, à Hong Kong, les gens se battent pour avoir un peu de libertés. 

Juste un peu.

Ici, bof. 

On publie un drapeau de la France sur notre page Facebook quand des fous d’Allah massacrent des jeunes à la kalachnikov, et on a l’impression d’avoir fait notre devoir de citoyen. 

Honte à nous.