/sports/hockey
Navigation

Zdeno Chara se joindra aux Capitals de Washington

Zdeno Chara
Photo d'archives, AFP Zdeno Chara

Coup d'oeil sur cet article

C’est la fin d’une époque à Boston. L’iconique capitaine des Bruins, le défenseur Zdeno Chara, a annoncé mercredi qu’il quittait son organisation des 14 dernières années pour se joindre aux Capitals de Washington.

C’est sur Instagram que l’homme de 43 ans a annoncé la nouvelle tant redoutée par tous les partisans bostonnais. Chara a indiqué que les Bruins ont choisi de donner la chance aux jeunes arrières de se faire remarquer dans l’alignement la saison prochaine.

«Malheureusement, mon temps comme fier capitaine des Bruins est arrivé à sa fin», a écrit Chara sur ses réseaux sociaux.

L’équipe de la capitale américaine a visiblement sauté sur l’occasion, et a annoncé que Chara s’était entendu avec elle sur les termes d’un contrat d’un an et de 795 000 $.

«Nous sommes extrêmement heureux de compter sur Zdeno avec l’organisation des Capitals, s’est réjoui par voie de communiqué le directeur général de Washington, Brian MacLellan. Nous sentons que son expérience et son leadership renforceront notre ligne bleue et notre équipe.»

C’est en effet l’un des joueurs les plus expérimentés de la Ligue nationale de hockey (LNH) qu’ont obtenu les Capitals. En 1553 matchs dans le circuit Bettman, Chara a récolté 205 buts et 451 mentions d’aide pour 656 points. Il a également ajouté 70 points en 195 rencontres des séries éliminatoires.

Le doyen de la LNH est aussi un ancien vainqueur des trophées Norris et Mark Messier.

Un leader pur et dur

Même s’il a fait ses marques individuellement, le géant de 6 pi 9 po et 250 lb a toujours été considéré comme un grand joueur d’équipe et un excellent coéquipier. Dans son message de plusieurs paragraphes, Chara a ouvert son cœur à tous ceux qui ont pu croiser son chemin à Boston depuis 2006, l’année où il est également devenu le 18e capitaine de l’histoire de l’organisation.

«Je veux d’abord remercier les amateurs passionnés et loyaux des Bruins, qui ont partagé les hauts et les bas chaque saison, lors des 14 dernières années. Je suis fier que nous ayons pu ramener la coupe Stanley à Boston [en 2011] et célébrer avec vous tous, à Boston, en Nouvelle-Angleterre, et autour du monde. C’est un moment que je n’oublierai jamais», a mentionné le Slovaque, qui a aussi rendu hommage à ses coéquipiers.

«Des plus hauts sommets aux bas les plus profonds, nous étions toujours une équipe, nous étions toujours là l’un pour l’autre et ces moments de complicité et ces amitiés ne seront jamais oubliés», a certifié Chara.

Le défenseur format géant a assuré qu’il respecte la décision de l’organisation de passer à autre chose et que son amour pour Boston n’en sera jamais affecté.

«“Merci” ne semble pas être assez adéquat pour exprimer ma plus sincère gratitude. Je serai toujours un Bruin. J’aimerai toujours Boston», a indiqué Chara, qui affrontera son ancienne équipe à sept reprises en 2020-2021.