/sports/hockey
Navigation

Anthony Mantha veut tourner la page sur la dernière saison

Anthony Mantha
Photo d'archives, AFP Anthony Mantha

Coup d'oeil sur cet article

L’attaquant québécois Anthony Mantha souhaite être en mesure de mettre derrière lui la dernière saison des Red Wings de Detroit, qui s’est avérée atroce, l'équipe terminant au dernier rang de la Ligue nationale de hockey (LNH) avec une récolte de 39 points en 71 matchs.

«C’est une nouvelle saison, écourtée en plus, a mentionné Mantha lors d’une conférence de presse avec les médias locaux. Le rythme va être très élevé dès le début du camp d’entraînement, donc on se doit d’amener cette intensité au début de la saison.

«Évidemment, nous voulons prouver que les gens ont tort. C’est le message depuis deux ans maintenant. Nous sommes en reconstruction, mais nous devons passer à la prochaine étape. Nous ne voulons pas être en reconstruction pour les cinq prochaines années.»

Mantha espère être en mesure d’entreprendre le début de la prochaine saison et retrouver ses coéquipiers de trio, soit Tyler Bertuzzi et Dylan Larkin, avec qui il a connu du succès sur un plan personnel la saison dernière. Il avait amassé 38 points en 43 matchs, sa meilleure campagne en terme de points par match, avant d’être ralenti par des blessures.

«Nous avons tellement joué de matchs ensemble que ce serait le choix logique, mais ce n’est pas moi qui prends les décisions. Jeff Blashill les prend, a ajouté Mantha. Ils ont fait l’acquisition de quelques nouveaux joueurs, évidemment quelques jeunes joueurs pourraient percer la formation. Nous avons deux semaines pour bâtir une chimie au sein de l’équipe et avoir le meilleur alignement possible. Peu importe avec qui tu joues, la chimie va finir par s’installer.»

L’ancien des Foreurs de Val-d’Or, dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec, ne s’est pas imposé d’objectifs personnels quant à sa production offensive, puisqu’il croit que la COVID-19 pourrait avoir un impact sur la prochaine année.

«Je ne pense pas que qui que ce soit puisse atteindre la marque des 40 [buts] cette année, s’est exclamé le Québécois, lorsque la question lui a été posée à savoir si c’était un plateau qu’il visait. Si tu es atteint de la COVID-19, tu dois t’absenter 14 jours, plus quelques jours ensuite pour revenir au sommet de ta forme, donc tu manques une dizaine de matchs. Si tu es en contact avec quelqu’un qui a eu la COVID-19, tu manques 10 jours. On va souhaiter que tout le monde dans la ligue reste en santé, mais ce n’est pas une garantie.»