/entertainment/movies
Navigation

Cinéma: les grands disparus de 2020

Cinéma: les grands disparus de 2020
WENN.com

Coup d'oeil sur cet article

Elles ont brillé au grand écran et nous ont fait vivre des émotions inoubliables. Voici les artisans du 7e art qui nous ont quittés cette année.

Sean Connery  

Cinéma: les grands disparus de 2020
WENN.com

Né en 1930, Sean Connery est connu dans le monde entier pour avoir été le premier interprète de James Bond.

On le revoit dans Le nom de la rose (1986) de Jean-Jacques Annaud.

Son dernier rôle a été le doublage du personnage principal du film d’animation Sir Billi.

Ennio Morricone  

Le compositeur, qui a vu le jour en 1928, demeure à jamais associé aux westerns spaghettis de Sergio Leone.

On le réentend dans Pour une poignée de dollars (1964) de Sergio Leone.

Sa dernière trame sonore hollywoodienne a été celle du long métrage Les 8 enragés (2015) de Quentin Tarantino.

Alan Parker  

Le cinéaste né en 1944 laisse une œuvre éclectique qui a marqué le cinéma d’après les années 1970.

On revoit Le Mississippi brûle (1988).

Son dernier film a été La vie de David Gale (2003).

Kirk Douglas  

Cinéma: les grands disparus de 2020
AFP

Décédé à 103 ans, le père de Michael Douglas est l’un des géants d’Hollywood.

On le revoit dans Les sentiers de la gloire (1957) de Stanley Kubrick.

Son dernier rôle a été dans Illusion (2004).

Irrfan Khan  

L’acteur indien né en 1967 a mené de front une carrière à Bollywood et à l’international. Il a commencé à être connu dans le monde entier avec Un nom pour un autre (2006) de Mira Nair.

On le revoit dans Le pouilleux millionnaire (2008) de Danny Boyle.

Son dernier rôle hollywoodien a été dans Puzzle (2018) de Marc Turtletaub.

Olivia de Havilland  

Identifiée à jamais à son rôle de Mélanie dans Autant en emporte le vent (1939), Olivia de Havilland, décédée à 104 ans, a joué dans 49 longs métrages. Sa carrière s’étend sur 53 ans.

On la revoit dans L'héritière (1949) de William Wyler.

Son dernier rôle a été dans Le cinquième mousquetaire (1979) de Ken Annakin.

Max von Sydow  

Avec plus de 150 rôles à son actif pendant 70 ans, l’acteur et réalisateur né en 1929 est un incontournable, tant en Europe qu’en Amérique du Nord.

On le revoit dans L’exorciste (1973) de William Friedkin.

Son dernier rôle a été dans Kursk (2018) de Thomas Vinterberg.

Ian Holm  

Le Britannique né en 1931, nommé pour un Oscar pour son rôle dans Les chariots de feu, a également doublé la voix du chef Skinner dans Ratatouille!

On le revoit dans Le cinquième élément (1997) de Luc Besson.

Son dernier rôle a été dans Le Hobbit: la bataille des cinq armées (2014) de Peter Jackson.

Diana Rigg  

Actrice accomplie tant au grand écran qu’à la télévision et au théâtre, elle demeure à jamais le visage d’Emma Peel dans la série télévisée Chapeau melon et bottes de cuir.

On la revoit dans Au service secret de sa majesté (1969) de Peter R. Hunt.

Son dernier rôle a été dans Last Night in Soho d’Edgar Wright, dont la sortie est prévue pour 2021.

Kelly Preston  

Cinéma: les grands disparus de 2020
AFP

Décédée à 47 ans, l’épouse de John Travolta – qu’elle a rencontré sur le plateau du film Les experts (1989) – a plus de 60 rôles à son actif.

On la revoit dans Jerry Maguire (1996) de Cameron Crowe.

Son dernier rôle a été dans Off the Rails de Jules Williamson, dont la sortie est prévue pour 2021.

Joel Schumacher  

Avec son Le feu de St. Elmo (1985), le cinéaste mort à 80 ans a donné naissance au «Brat Pack», ce groupe de jeunes acteurs comprenant Demi Moore et Rob Lowe. Et avec son Batman à jamais (1995), il a mis en colère les fans du justicier masqué en autorisant la pose de mamelons sur le costume porté par Val Kilmer.

On revoit L'Enragé (1993).

Son dernier film a été Otages (2011).