/opinion/columnists
Navigation

Dehors, M. Arcand!

Coup d'oeil sur cet article

Au lieu de prêcher par l’exemple en demeurant au pays comme le réclamait son parti et comme le recommandait la Santé publique, le député libéral de Mont-Royal–Outremont Pierre Arcand a plutôt choisi de « pécher » par l’exemple en partant en vacances pour les Fêtes à La Barbade... ce qui va obliger sa « cheffe » Dominique Anglade à le punir exemplairement.

Dominique Anglade, dont la crédibilité n’a pas cessé d’augmenter depuis son accession à la chefferie de son parti, a-t-elle un autre choix que d’indiquer la porte de sortie à son joueur vedette insubordonné ?

Vous allez me dire que Pierre Arcand pourrait faire mille fois pire que cette escapade et quand même se faire réélire dans sa circonscription. C’est vrai. Le PLQ est imbattable dans ce bastion.

Remplaçable

Justement parce que la circonscription de Pierre Arcand est archilibérale, Dominique Anglade peut être certaine que son siège ne sera pas perdu.

Si Mme Anglade sacrifie Arcand, non seulement elle montrera qu’elle n’a pas peur de sévir même contre un ancien ministre sénior, mais elle pourra utiliser la place vacante pour allécher une nouvelle grosse pointure qui viendrait garnir les rangs de son parti.

Barbade

Lorsque Pierre Arcand se défend en disant avoir opté pour un lieu éminemment hygiénique et sécuritaire pour ses vacances au soleil en choisissant La Barbade, il dit vrai. J’y suis allé pendant une semaine et cette île britannique est d’une propreté impeccable.

Mais combien de grands-parents québécois se morfondent en ce moment loin de leurs petits-enfants par respect pour les consignes sanitaires ? Des millions de Québécois ont sacrifié leurs traditionnelles fêtes de famille et se sont abstenus de partir dans le Sud. C’est le pied de nez fait à tous ces gens par un membre éminent de son parti que Dominique Anglade doit faire pardonner. Une manière de terminer l’année 2020 dont elle se serait sûrement passée !