/sports/hockey
Navigation

P.K. Subban a toujours la flamme

P.K. Subban a toujours la flamme
AFP

Coup d'oeil sur cet article

À l’approche de la prochaine saison de la Ligue nationale de hockey (LNH), le défenseur des Devils du New Jersey P.K. Subban ne semble pas inquiet par la chute de son rendement offensif en 2019-2020.

C’est véritablement une campagne de misère qu’a connue l’ancien défenseur du Canadien de Montréal en 2019-2020 au point de vue offensif. Celui qui a remporté le trophée Norris en 2013 a été limité à 18 points en 68 parties tout en montrant un différentiel de -21.

Même s’il aurait aimé en faire plus, il estime toutefois qu’il a toujours la flamme et il n’y a aucun doute dans son esprit que les choses se replaceront pour lui. Cette conviction est notamment renforcée par le fait qu’il connaît maintenant mieux l’équipe qui l'a acquis il y a un peu plus d’un an.

«J’aurais aimé emmener cette équipe en séries éliminatoires, mais je comprends aussi que c’est une jeune équipe et que c’est un processus, a dit Subban lors d’une vidéoconférence, à quelques heures du début du camp d’entraînement des Devils. Je vais me concentrer sur ce que je peux contrôler. Même à 31 ans, j’ai encore l’impression que je peux devenir meilleur. Je vais continuer de travailler avec les entraîneurs et mes coéquipiers.»

«Un autre élément de l’année dernière a été de m’adapter à une nouvelle équipe et de nouveaux coéquipiers. Ça peut être difficile parfois. Mais je sens que nous sommes en meilleure position présentement que nous ne l’étions l’année passée.»

Pour Subban, qui n’a pas hésité à regarder plusieurs matchs auxquels il a pris part pendant la pause forcée en raison de la pandémie de COVID-19, un élément ressort du lot: sa passion. C’est, selon lui, ce qui lui permettra de se remettre sur pied.

«J’ai eu beaucoup de temps et quand j’ai vraiment commencé à m’ennuyer du hockey, j’ai [regardé des vidéos de mes anciens matchs]. J’ai probablement une centaine de DVD. Je les regardais pour me divertir, mais une chose que je peux vous dire, c’est que j’ai toujours eu du plaisir.»

«Tout le monde à son approche; la mienne est basée sur l’énergie, la passion et le plaisir. C’est ce que je veux apporter. Je veux continuer de le faire, continuer d’apprendre, et quand j’ai cette attitude, habituellement, les choses se mettent en place d’elles-mêmes.»

Subban n’a pas changé

L’attaquant Kyle Palmieri est également revenu sur la première saison de Subban avec l’équipe et il abonde dans le même sens que son défenseur. Pour l’Américain, la production offensive n’est pas le seul aspect dans lequel peut contribuer son coéquipier.

«P.K., tout le monde le sait, est si unique, a fait valoir Palmieri. Il est capable d’apporter de l’énergie et de la passion. On peut voir comment il aime son sport. C’est une chose qui n’a jamais changé avec lui. Même si tout le monde sur les médias sociaux parlait de sa mauvaise année, il travaillait fort et faisait tout ce qu’il pouvait pour avoir une influence positive sur l’équipe.»

Palmieri a ainsi avancé que Subban, qui sera le vétéran de la brigade défensive cette saison, demeure un exemple à suivre pour tous, peu importe le nombre de fois qu’il noircira la feuille de pointage.

«Nous avons besoin d’un vétéran dans notre groupe défensif [vers qui] les jeunes ou ceux qui ont des ennuis pourront se tourner pour prendre exemple», a-t-il conclu à ce sujet.